Aller au contenu principal

Vu sur les réseaux
Alors non, France 2, la paille n’est ni jetée ni brûlée !

Une erreur d’une chroniqueuse lors du journal télévisé de France 2 fait bondir les agriculteurs sur le réseau social Twitter. France 2 revient sur le sujet dans un nouveau JT.

© Capture d'écran du JT de France2

[Mis à jour avec la précision de France 2 le 20 septembre à 15h11]

La chronique Achats de demain de Dorothée Lachaud, lors du journal télévisé de 13h de France 2 vendredi 16 septembre présenté par Julian Bugier, fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux. Lors de sa chronique, la journaliste présente des nouveautés « écolos » parmi lesquelles des pochettes cartonnées faites à partir de déchets agricoles. Et pour illustrer son propos, elle montre un brin de blé affirmant « que l’on n’en utilise que les grains, le reste est jeté ou brûlé ».

Voir tous nos articles sur la paille

Réactions immédiates sur les réseaux sociaux de la part notamment des membres du réseau  FranceAgritwittos mais aussi de Christiane Lambert. La présidente de la FNSEA semble lire dans le regard du présentateur Julian Bugier « qu’il est conscient que [la chroniqueuse] raconte n’importe quoi ! », tout en rappelant qu’il avait animé le débat sur la chaîne après le film Paysans avec des bottes de paille sur le plateau (elle fait plutôt référence au débat après le documentaire Nous paysans, en février 2021. Elle demande une mise au point au journal télévisé de ce lundi 19 septembre « pour que FranceTV ne soit pas ridicule ».

Le présentateur de E=M6 et ingénieur agronome Mac Lesggy réagit aussi sur le réseau social, rappelant que la paille sert de litière, de nourriture aux ruminants et peut aussi être enfouie pour faire du compost, entre autres. « En un mot, elle est toujours valorisée. L’information c’est quand même mieux quand c’est exact », poursuit-il.

Denis Beauchamp, président du réseau FranceAgritwittos, ironise, quant à lui, en interpellant Julian Bugier et Dorothée Lachaud sur le réseau social : « visiblement vous l’ignorez mais la tige et les feuilles des céréales ne sont ni brûlées ni jetées. Une fois sec après la moisson, cela devient ce qu’on appelle de la « paille » ce gros machin jaune qui sert à la fois…de litière pour les animaux ou de nourriture. Elle peut aussi être broyée ou retournée au sol, ce qui devient ensuite du compost qui nourrit le sol. Mais en aucun cas ce n’est jeté. N’hésitez pas à vous rapprocher des agriculteurs pour les questions agricoles ».

C’est Hervé Grandchamp, journaliste, qui le premier relaie cette « bêtise » de France2, son message est retweeté près de 2000 fois et liké près de 6500 fois. Nombre d’agriculteurs réagissent depuis vendredi pour interpeller France 2 ou Julian Bugier sur cette méconnaissance flagrante du monde agricole.


France 2 apporte une précision

Après la rédaction de notre article (publié à 11h30 le 19 septembre), France 2 a réagi sur twitter le 19 septembre après-midi indiquant que "la journaliste devait dire "dans les pays en voie de développement"". "C'est un oubli à l'oral lors du direct. Il y aura un rectificatif dans le journal de 13H demain. Aujourd'hui, c'est impossible, à cause de l'édition spéciale consacrée à la reine Elizabeth", poursuit la chaîne de télévision.

Ce mardi 20 septembre dans le journal télévisé de 13h de France 2 (après la 22 minutes et 34 secondes) à l'occasion de la chronique A l'euro près de la journaliste Dorothée Lachaud, le présentateur Julian Bugier est en effet revenu sur la chronique de vendredi 16 septembre reconnaissant qu'elle avait fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. "En France bien sûr les résidus de culture sont recyclés, ce n'est pas le cas partout dans le monde", a précisé le présentateur de France 2, encourageant les agriculteurs à consulter les sources de la journaliste sur le site de France 2.

En France bien sûr les résidus de culture sont recyclés

Dans un article publié le 19 septembre au soir, la chroniqueuse Dorothée Lachaud livre plusieurs sources dont l'Unep ou le Cirad sur la technique du brûlis dans certains pays en développement et écrit : "en France, depuis 2016, brûler les résidus agricoles est interdit, et possible uniquement sur dérogation des préfectures, dans certains cas très précis. La filière cherche au contraire à valoriser ces résidus". Pas de référence en revanche aux nombreuses manières dont les agriculteurs français utilisent la paille. Pas sûre que ces explications de France 2 suffisent à calmer certains agriculteurs qui expriment depuis plusieurs jours leur colère sur les réseaux sociaux.

A noter que comme le souligne un article de 20 minutes dans sa chronique, Dorothée Lachaud a repris les éléments fournis par le fabricant de la pochette Tree Free, la marque Jalema, une entreprise de distribution de fournitures de bureau. Le journal pointe une vidéo de la marque publiée en février 2022 sur YouTube "pour présenter cette pochette avec tous les éléments rapportés par la journaliste de France 2".

Les plus lus

Agriculteur en retraite
Réforme des retraites : quels changements pour les agriculteurs ?
Le projet présenté par Elisabeth Borne n’entraine pas la disparition du régime agricole mais aura des conséquences sur la…
exploitation agricoles et ligne électrique
Prix de l’électricité bloqué à 280 euros/MWh : les agriculteurs éligibles doivent vite renvoyer leur formulaire
Un bouclier tarifaire est instauré pour les TPE ne bénéficiant pas de tarif de vente réglementé. Les agriculteurs peuvent y être…
film
« La terre n'absorbe plus l'eau parce qu'elle se meurt » : la dégradation des sols filmée dans les Hauts-de-France
« Paysans du ciel à la terre avec les agriculteurs de Hauts-de-France » est un film d'Hervé Payen et Agathe Vannieu réalisé entre…
Paysage de ampagne française vue du ciel
Politique agricole commune : tout savoir sur la nouvelle PAC
Le 1er janvier 2023 entre en application une nouvelle Politique agricole commune. Reussir.fr vous en dit plus sur ses…
Salon de l'agriculture, hall des animaux, porte de Versailles
Salon international de l’agriculture 2023, mode d’emploi
Le Salon de l’agriculture se tiendra du 25 février au 5 mars 2023, porte de Versailles à Paris. « L’agriculture : le vivant au…
Ovalie, vache égérie du salon de l'agriculture 2023, et ses deux veaux
La vache Ovalie ne viendra pas seule au salon de l’agriculture 2023
L’égérie du prochain Salon international de l’agriculture a donné naissance début janvier à des jumelles. Ses éleveurs se…
Publicité