Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

300 bovins normands vont prendre l’avion pour l’Iran

« Un potentiel colossal», selon les dires du président de la région Normandie. Eh oui, 300 à 400 bovins charolais qui prennent l’avion pour l’Iran, c’est du lourd. « Nous serons les premiers en Europe » se réjouit Hervé Morin. « C’est le début d’une relation commerciale ». Une délégation iranienne va arriver dans la semaine du 8 au 12 mai pour choisir les broutards « made in Normandie » qui seront du voyage. L’acheteur iranien estime ses besoins à 20 000 bovins par an qui seront ensuite engraissés dans leur pays de destination. Le défilé aérien ne fait donc que commencer mais les vaches ne devraient pas être stressées. Le cargo des airs a été choisi pour sa rapidité qui garantit aux bêtes santé et respect du bien-être animal.

Lire aussi article sur france3-régions.francetvinfo

 

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité