Aller au contenu principal

3 start-up veulent montrer que l’on peut produire des œufs autrement

© Crédit : Farmili

Trois start-up françaises se sont mis en quête de rendre les poules heureuses.

L'actualité récente nous a montré les préoccupations grandissantes des français vis-à-vis de l'élevage industriel. Cela a permit la multiplication des projets qui visent à améliorer le bien-être animal, notamment celui des poules pondeuses. Trois start-up françaises se sont penché sur la production d'œufs pour apporter des solutions alternatives et innovantes.

 

Ainsi,

Farmili a la volonté d’amener un bout de campagne en ville, avec l’animal comme fil conducteur

Eggs-iting conçoit des poulaillers connectés

Poulehouse vise à commercialiser des œufs issus d’un circuit d’élevage n’impliquant aucune souffrance animale.

 

Selon Eggs-iting et Farmili, "posséder un poulailler, surtout s’il est partagé, peut permettre de créer un lien social. Il constitue également un élément pédagogique pour sensibiliser les enfants à l’écologie."

Toutes deux insistent aussi sur "l’intérêt de posséder des poules pour réduire ses déchets."

 

Lire l'intégralité de l'article sur : wedemain

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité