Aller au contenu principal

Visite en images du couvoir Goasduff

Responsable de la coordination entre les couvoirs de BD France, François-Marie Goasduff nous guide dans le labyrinthe du couvoir Goasduff refait à neuf à Plabennec.

Le couvoir Goasduff produisant des poussins de chair à Plabennec (Finistère) a pratiquement été refait à neuf en Trois ans.
© P. Le Douarin

Les œufs à couver (OAC) incubés à Plabennec proviennent en majorité d’élevages environnants appartenant au groupe, contrairement aux autres sites. 80 % sont des Ross 308, le reste du certifié JA Hubbard.

Étape 1 - Arrivée et préparation des chariots d’incubation

Collectés chaque jour, les OAC sont transférés automatiquement des petits chariots de transport à des rollers d’incubation plus hauts et plus étroits, ayant des supports inclinables durant l’incubation. Les œufs mal positionnés sont détectés ainsi que les fêlés, cette détection concernant 5 à 10 % des parquets les plus à risque (début ou fin de ponte).

Étape 1 - François-Marie Goasduff montre un chariot d'œufs à couver provenant des élevages.
 François-Marie Goasduff montre un chariot d'œufs à couver provenant des élevages. © P. Le Douarin

 

Étape 1 - Contrôle à l'entrée des œufs à couver (OAC) collectés dans les élevages.
 Contrôle à l'entrée des œufs à couver (OAC) collectés dans les élevages. © P. Le Douarin
 
Étape 1 - Détection des OAC microfélés sur une table lumineuse.
Détection des OAC microfêlés sur une table lumineuse. © P. Le Douarin

Étape 2 - Attente de la mise en incubation

Contenant chacun 4 800 œufs, les chariots séjournent 8 à 10 jours en stockage. « On ne dépasse pas 14 jours afin de ne pas dégrader les performances d’éclosion (objectif à 88 %) et la qualité des poussins », précise François-Marie Goasduff.

Étape 2 - Les OAC prêts à incuber attendent leur tour au maximum 14 jours.
Étape 2 - Les OAC prêts à incuber attendent leur tour au maximum 14 jours. © P. Le Douarin

Étape 3 - 18 jours en incubation

« Nous avons 79 incubateurs de trois contenances (12, 16 ou 24 chariots) répartis dans cinq salles. » La conduite d’incubation varie selon la souche, avec du chauffage au début et du refroidissement ensuite, accompagnée d’un pilotage fin de la température et de l’hygrométrie. Trois fois par semaine, ces incubateurs Petersime de dernière génération sont remplis en une fois, contrairement à précédemment (remplissage par tiers chaque semaine). Nettoyé et désinfecté en une heure, un incubateur reste vide un à deux jours.

Étape 3 - La partie incubation comprend 79 machines de trois capacités différentes en tout plein /tout vide.
 La partie incubation comprend 79 machines de trois capacités différentes en tout plein /tout vide. © P. Le Douarin
 

 

François-Marie Goasduff explique le fonctionnement d'un incubateur. © P. Le Douarin
Les paramètres d'incubation sont suivis à distance à partir de la salle de stockage, ou directement sur chaque machine.
Les paramètres d'incubation sont suivis à distance à partir de la salle de stockage, ou directement sur chaque machine. © P. Le Douarin

Étape 4 - Transfert au 19e jour

Le passage en salle d’éclosion a lieu au 19e jour d’incubation, à raison de 60 000 œufs manipulés par heure (80 000 à terme). Les œufs clairs (non fertiles) et les morts sont enlevés automatiquement (système Laser Life ED Cat), vaccinés in ovo (maladies de Gumboro et de Marek) pour 15 à 20 % des lots et conditionnés dans des plateaux où les poussins éclosent et sèchent. « Le taux de vaccination augmente régulièrement. »

 
Étape 4 - La salle de transfert réalisé au 19e jour, comprend la détection des embryons défectueux et la vaccination in ovo, en plus du passage au panier d'éclosion ...
La salle de transfert réalisé au 19e jour, comprend la détection des embryons défectueux et la vaccination in ovo, en plus du passage au panier d'éclosion blanc. © P. Le Douarin

 

Étape 4 - Écran de repérage OAC non éclosables (morts en coquille, infertiles).
Écran de repérage OAC non éclosables (morts en coquille, infertiles). © P. Le Douarin

 

Étape 4 - En salle de transfert au 19e jour, la détection systématique des OAC défectueux et l'injection in ovo réalisée à la demande.
 En salle de transfert au 19e jour, la détection systématique des OAC défectueux et l'injection in ovo réalisée à la demande. © P. Le Douarin

Étape 5 - Trois jours en éclosoir

Chacun des 54 éclosoirs répartis dans six salles suit son programme de température, hygrométrie, ventilation et taux de CO2 qui permet aux poussins d’éclore dans un laps de temps optimisé. « Avec ces nouvelles machines, nous sommes passés à une fenêtre d’éclosion de 24 à 12 heures. Au tout début, cela nous a inquiétés de ne pas avoir de poussins déjà tous sortis la veille au soir ! »

Étape 5 - Salle d'éclosion.
Salle d'éclosion. © P. Le Douarin
Étape 5 - Des poussins Ross en cours d'éclosion.
 Des poussins Ross en cours d'éclosion. © P. Le Douarin

Étape 6 - Tri et préparation des poussins

Cette partie n’a pas été remaniée.

Les plus lus

David Labbé en action fin janvier sur un barrage filtrant de la RN 12 dans les Côtes d'Armor
Contestations agricoles : « Nous sommes prêts à repartir au combat » explique cet éleveur de volailles

Producteur de poulets lourds en Côtes-d’Armor, David Labbé a largement participé aux mouvements agricoles. L’éleveur syndiqué…

Avec le poulet Label rouge, Corentin Chateignier, ici avec son père Alain, renforce le positionnement qualitatif et original de sa production (asperges, lavandin, truffe, ...
Installation en Beauce : « Je me suis diversifié dans le poulet Label rouge »
D’abord installé grâce à deux poulaillers Label rouge, Corentin Chateignier a récidivé pour conforter la diversification de l’…
Grippe aviaire : quels sont les départements qui vaccinent le plus de canards ?

Le dernier bilan de la campagne de vaccination contre l’influenza aviaire (IA) détaille la répartition géographique de l’…

Bien-être animal : L’association antispéciste L214 doit cesser de dénigrer la marque Le Gaulois

Assignée en référé par le groupe LDC, l’association antispéciste L214 a été condamnée le 22 février à faire cesser…

À Saint-Fulgent, le siège social du groupe Routhiau se trouve à moins de 500 m de l'usine Maitre Coq du groupe LDC.
Industrie de la volaille : L’expansion de LDC se poursuit avec le rachat du groupe Routhiau

Le leader français de la volaille est en négociations exclusives pour la reprise du groupe vendéen Routhiau, spécialisé dans…

La vente directe assure la moitié du chiffre d'affaires du Moulin d'Aubin.
« Nous jouons la complémentarité entre œufs et cultures bio »

Pour maximiser ses revenus, la ferme du Moulin d’Aubin dans la Drôme est passée du poulet conventionnel certifié à la poule…

Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)