Aller au contenu principal

Une laveuse de caillebotis "faite-maison" par un producteur d’œufs

Le producteur ardéchois d’œufs Sylvain Bertrand a mis au point avec son beau-père une laveuse de caillebotis afin d’alléger les journées de nettoyage lors du vide sanitaire des poulaillers.

Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
© L. Gouverne

La laveuse de caillebotis « fait maison » de Sylvain Bertrand est utilisée pour la deuxième année pour les ateliers de son épouse Anaelle Berne – 6 000 pondeuses bio - et de son beau-père Jean-Luc Berne – 19 000 pondeuses bio.

Il suffit de la présence de deux personnes pour que le travail soit confortable. Le nettoyage dure une heure par palette de 100 à 120 caillebotis. Le bilan est satisfaisant pour les deux inventeurs. « Auparavant, il nous fallait être à trois pendant trois jours avec deux nettoyeurs à haute pression pour laver les caillebotis en plastique (sans pieds). C’était éprouvant pour les épaules, nous étions trempés et le résultat n’était pas excellent », explique le jeune éleveur.

Une solution mobile et économique

Après avoir passé des heures sur des prototypes plus ou moins satisfaisants, Sylvain Bertrand et Jean-Luc Berne ont eu recours au savoir-faire du ferronnier de la carrosserie Vert à Colombier-le-Vieux pour venir à bout de la partie mécanique gérant le mouvement des buses de lavage. Grâce à lui, ils ont pu achever leur laveuse.

 

 
5- Sylvain Bertrand : « L’objectif était de rendre le lavage bien moins fatigant et plus propre pour les intervenants. Il est atteint ». © L. Gouverne
« J’ai cherché un châssis de caravane, puis trouvé sur le site internet leboncoin le tapis convoyeur d’un maraîcher qui servait à transporter des oignons, équipé d’un variateur de vitesse pour convoyer les caillebotis. Nous avons acheté deux rotobuses mobiles entraînées par un petit moteur. Elles sont alimentées en eau par la pompe du tracteur (160 bars, 1800 l/h). Par ailleurs, une seule prise électrique 220 V suffit. Tout compris, nous avons dépensé 6 500 euros", se souvient Sylvain Bertrand. Dans le commerce, ils avaient repéré une laveuse similaire non mobile à 25 000 euros, alors que leur machine se déplace aisément tirée par un véhicule.

 

Le nettoyage des caillebotis en images

1- Les palettes de caillebotis trempent dans une cuve durant une heure avant le lavage dans l’eau avec de la soude, puis sont transportées à proximité de la laveuse. 

 
1- Les palettes de caillebotis trempent dans une cuve durant une heure avant le lavage dans l’eau avec de la soude, puis sont transportées à proximité de la laveuse. (deux photos 1 et 1 bis) © L. Gouverne
 
1- Les palettes de caillebotis trempent dans une cuve durant une heure avant le lavage dans l’eau avec de la soude, puis sont transportées à proximité de la laveuse. (deux photos 1 et 1 bis) © L. Gouverne

 

2- Les caillebotis sont posés sur le tapis qui les entraîne à la vitesse adaptée pour les nettoyer correctement. Puis récupérés à la main de l’autre côté.

 
2- Les caillebotis sont posés sur le tapis qui les entraîne à la vitesse adaptée pour les nettoyer correctement. Puis récupérés à la main de l’autre côté. © L. Gouverne

 

3- La hauteur du tunnel de lavage est suffisante pour accueillir des caillebotis de différentes largeurs (80 cm maxi) et aussi les planches de la zone de grattage.

 
3- La hauteur du tunnel de lavage est suffisante pour accueillir des caillebotis de différentes largeurs (80 cm maxi) et aussi les planches de la zone de grattage. © L. Gouverne

 

4- Les rotobuses sont alimentées en eau par la pompe du tracteur

 
4- Les rotobuses sont alimentées en eau par la pompe du tracteur © L. Gouverne

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Après la face sud en 2010, la face nord de l'ancien poulailler a été équipée en 2022 d'une centrale photovoltaïque, avec des modules à hétérojonction.
« J’ai installé une centrale photovoltaïque au nord »
Laurent Moréac a reconverti un ancien poulailler dans la production d’électricité photovoltaïque, en équipant la face sud puis…
Dans quelques mois, toute la viande fraiche de poulet vendue en GMS aura été élevée selon le cahier des charges imposant le jardin d'hiver
La mutation du poulet aux Pays-Bas
La pression des associations de protection animale a modifié en profondeur la production de poulet destinée au marché du frais.…
Grippe aviaire : une pression virale inédite
  En France, comme en Europe, le nombre de foyers d’influenza H5N1 hautement pathogène va grandissant, en lien avec des contacts…
Les deux rotobuses montent et descendent alternativement de chaque côté le long de deux glissières pour asperger sous pression et de part et d’autre les caillebotis.
Une laveuse de caillebotis "faite-maison" par un producteur d’œufs
Le producteur ardéchois d’œufs Sylvain Bertrand a mis au point avec son beau-père une laveuse de caillebotis afin d’alléger les…
Avec ses deux bâtiments neufs et les deux de 1 000 m2 rénovés ces deux dernières années, le site d'Augan a une capacité de 50 000 poules reproductrices.
Deux nouveaux bâtiments de reproducteurs, une vitrine pour l’accouveur BD France
Sur l’une de ses fermes de production d’œufs à couver, BD France a investi dans deux bâtiments de nouvelle génération, en termes…
Robots avicoles : Tibot cesse ses activités
  Plombée par la Covid-19, puis la grippe aviaire et la guerre en Ukraine, la start-up avicole Tibot technologies est en cours de…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)