Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une couverture de fumier efficace

Le stockage au champ des fumiers et fientes sèches avicoles reste autorisé à condition de respecter certaines règles dont l’obligation de couverture du tas.

Depuis le 11 octobre 2017, la couverture des fumiers stockés au champ est devenue obligatoire. L’objectif est de le protéger des intempéries et de limiter les pertes d’azote par lessivage des jus. Cette obligation réglementaire est en quelque sorte un moindre mal. Pour rappel, le stockage au champ avait été interdit depuis 2011 pour les fumiers de volailles de moins de deux mois, ce qui avait obligé les éleveurs, de poulets en particulier, à investir dans une fumière aménagée. « Suite à l’arrêté du 11 octobre 2016, le pré-égouttage de deux mois n’est plus obligatoire mais un certain nombre de modalités de stockage doivent être respectées dont la couverture de fumier », a précisé Paul Ponchant, de l’Itavi lors de la Journée volaille de chair du 16 novembre à Pacé. Seuls les fumiers de volaille non susceptibles d’écoulement et les fientes à plus de 65 % de matière sèche peuvent être directement stockés au champ.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)