Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

SCH group cherche le compromis entre sociabilité et mobilité

En Alsace, Jean-Marc Hege a choisi deux systèmes pour fournir des poulettes s’adaptant aux différentes volières de ponte et répondant aux attentes de ses clients.

Depuis une dizaine d’années, Jean-Marc Hege développe SCH group en misant sur la volière. Soit en convertissant des installations, soit en créant des entités d’environ 40 000 places qui correspondent à la dimension des plus grandes unités de ponte. « Aujourd’hui, le gigantisme des bâtiments en cage est démodé, estime-il. On s’adapte, avec l’avantage de diviser le risque sanitaire. » L’équation est la suivante : faire de la qualité à un prix acceptable par le marché. Avec un bâtiment en cages reconverti, on perd 50 % de la capacité de production, tandis qu’elle double avec une ancienne poussinière au sol. Pour du neuf, l’éleveur se base sur un investissement moyen de 21 à 23 euros par place (en intégrant le hangar à fientes), contre moins de 10 euros en aménageant. Les coûts de revient vont donc augmenter en volière, du fait d’investissements supérieurs, tous modèles confondus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le lobby de la viande cellulaire en embuscade
Pendant que les animalistes préparent l’opinion à ne plus manger de viande, des financiers investissent dans des produits de…
Les poulaillers ne brûlent plus mais l'incendie a du mal à s'éteindre dans la tête des éleveurs
Portail réussir
Emmanuel Prévost, éleveur à Normandel dans l’Orne, a été victime cette semaine d’un incendie criminel qui a ravagé ses…
Vignette
Un nouveau bâtiment de ponte pour le couvoir d’Avril
La famille Thomasset agrandit son élevage de Muel pour produire des œufs à couver de poulets de chair destinés à alimenter le…
Le numéro vert d'#iciLaTerre est opérationnel
Portail réussir
0805 382 382. Au bout du fil, il y a Adrien et les autres, tous agriculteurs, tous prêts à parler de leur métier d'agriculteur de…
Vignette
Au couvoir, les conditions d’attente du poussin impactent sa qualité

Une étude réalisée par l’antenne ouest de l’Itavi et l’Anses Ploufragan sur l’attente des poussins au…

Vignette
Une convention contre les malveillances dans les exploitations signée dans la Drôme
Le 2 octobre dernier, la chambre d’agriculture de la Drôme a signé, avec la gendarmerie, la police nationale et les instances…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)