Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Interview de David Léger, secrétaire national volailles et œufs à la Fnab« Respectons les fondements qui ont fait la bio »

Avec l’explosion du marché, les acteurs historiques de la bio, réunis par la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab), ne veulent pas d’une production qui renierait ses valeurs pour répondre à la demande.

David Léger, secrétaire national volailles et œufs de la Fnab. « La production bio ne doit pas perdre son sens et doit être faite par des gens eux-mêmes convaincus. » © Fnab
David Léger, secrétaire national volailles et œufs de la Fnab. « La production bio ne doit pas perdre son sens et doit être faite par des gens eux-mêmes convaincus. »
© Fnab

Vous réjouissez-vous que la production bio batte des records d’année en année ?

David Léger - « Oui évidemment, car cela signifie que la consommation responsable se développe. En revanche cet appel d’air du marché ne doit pas être un prétexte pour produire n’importe comment. Si la bio s’est développée, c’est bien grâce à son image positive. »

Que craignez-vous ?

D. L. - « Qu’on veuille avancer à marche forcée pour répondre au marché, sans tenir compte des valeurs qui ont fait l’agriculture biologique. Qu’on voit la bio uniquement comme un débouché. Que la bio soit abordée uniquement d’un point de vue économique et juridique. Que des éleveurs fassent du bio sans être sensibles à ses fondements alors que les consommateurs le sont.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Le modèle d’élevage bio s’est inspiré du label rouge fermier

La caractéristique de la production française des volailles bio, c’est qu’elle est majoritairement…

Vignette
L214 ou le marketing de la souffrance à petits pas
Derrière la façade welfariste abolitionniste, l’association L214 cache un projet antispéciste à long terme visant à changer la…
Vignette
« Carrefour développe la volaille bio en accord avec l’amont » déclare Serge Larmagna, directeur volaille du distributeur
Pour être en mesure de répondre à la demande, le groupe Carrefour déploie son offre de volaille bio en concertation étroite avec…
Vignette
Derrière le véganisme, l’idéologie antispéciste
Les antispécistes refusent d’établir une distinction entre espèces et remettent en question 15 000 ans de domestication animale.
Vignette
La CIAB incite ses éleveurs à adapter leurs poulaillers
Pour coller à une demande qui évolue vite, la coopérative des aviculteurs du bocage vendéen a présenté ses actions pour…
Vignette
Un bâtiment de poules pondeuses en cages converti en volière avec jardin d’hiver sur deux étages
L’EARL des Champs blancs a transformé un bâtiment de 71 000 poules pondeuses en cages en une volière avec plancher intermédiaire…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)