Aller au contenu principal

Pathologie aviaire : Les virus Gumboro cartographiés

Le laboratoire Zoetis a mis en ligne sur son site une cartographie du suivi épidémiologique des virus responsables de la bursite infectieuse, plus connue sous le nom de maladie de Gumboro.

La carte Gumboro de Zoétis permet de visualiser les trois grands types de souches (vaccinale, hypervirulente, variante).
La carte Gumboro de Zoétis permet de visualiser les trois grands types de souches (vaccinale, hypervirulente, variante).
© Zoétis

La bursite infectieuse affecte le système immunitaire des jeunes poulets et poules au niveau des bourses de Fabricius. Elle se traduit par des baisses de performances (forme subclinique) et/ou par des signes cliniques plus ou moins sévères selon la souche (sauvage classique ou hypervirulente).

La carte interactive de Zoetis est dressée à partir d’un an de résultats des échantillons envoyés par les vétérinaires. La PCR confirme leur suspicion, permet de connaître la souche en cause et d’améliorer ainsi les pratiques de vaccination (choix du protocole, choix du vaccin, qualité de la vaccination…). C’est ce qui explique l’envoi obligatoire d’un commémoratif avec l’échantillon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

[Mise à jour au 5 novembre ] Influenza aviaire : le virus H5N1 s’installe dans les élevages européens
Après l’augmentation du nombre d’oiseaux sauvages retrouvés porteurs de virus, c’est au tour des élevages avicoles d’être…
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Les haies chauffent les poulets bio au Gaec Beaulieu
Le Gaec Beaulieu s’est converti à l’agriculture bio, à l’occasion de l’installation de Florian Chaignon. Pour plus de cohérence,…
Alain Debare : «En hiver, les canards logés en intérieur sont en meilleure santé qu’à l’extérieur »
Mise à l’abri des canards : « La clé, c’est un paillage régulier et conséquent »
Pour la quatrième année consécutive, Alain Debare élèvera ses lots d’hiver de canards prêts à engraisser en bâtiment fermé.
Le résultat d’un incendie criminel dans l’Orne en septembre 2019.
Comment répondre positivement aux attaques anti-élevages
Face aux attaques sur l’élevage, garder une communication positive est essentiel, comme l’a montré le grand débat organisé au…
L'Itavi recommande le port d'un masque lors de taches en ambiance poussiéreuse (ici en volière de ponte), du fait de la présence de particules fines qui accroissent les risques.
Santé des éleveurs de volailles : prendre aussi en compte la taille des poussières
Les plus dangereuses, les poussières fines émises en élevage de poulet ne représentent que 5 % de la masse de particules, mais…
Sécurisation contre la grippe aviaire : l’accord de la filière à foie gras a été validé
Ce 9 novembre, l’accord interprofessionnel du Cifog sur la sécurisation de la filière à foie gras vis-à-vis du risque sanitaire…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)