Aller au contenu principal

Robotique avicole : Octopus rachète Tibot

L’activité robotique Tibot se poursuit au travers d’Octopus Biosafety.

Plus de 200 unités de robots Spoutnic/T-Moov ont été commercialisés jusqu'à présent dans 22 pays. 
Plus de 200 unités de robots Spoutnic/T-Moov ont été commercialisés jusqu'à présent dans 22 pays. 
© P. Le Douarin

Octopus Biosafety a annoncé le 22 novembre le rachat de la start-up rennaise Tibot. Pionnière en robotique avicole avec son robot Spoutnic/T-Moov destiné aux élevages de poules pondeuses, Tibot avait annoncé sa cessation d’activité fin septembre.

Basée à Auray et également spécialisée en robotique avicole, l’entreprise Octopus a développé le mini-tracteur autonome XO pour le traitement de la litière en volaille de chair.

Dès l’intégration des actifs de Tibot, Octopus assurera la commercialisation et la livraison du robot d’animation T-Moov et du nouveau scarificateur de litière Easy-Lit, ainsi que le SAV de l’ensemble de la gamme.

 

 

 

Octopus assurera la commercialisation des robots T-Moov et du nouveau scarificateur de litière Easy-Lit (en premier plan). © P. Le Douarin

 

"Nous partageons avec Tibot une même vision de la robotique pour améliorer le quotidien des aviculteurs et la performance des élevages", a souligné Bertrand Vergne, président d’Octopus. "La révolution robotique est pour nous une évidence pour répondre aux enjeux de l’aviculture du 21e siècle."

Plus de 200 unités de robots Spoutnic/T-Moov ont été commercialisées jusqu’à présent dans 22 pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Grippe aviaire : Où se trouvent les foyers ? (mise à jour du 21 novembre 2022)
La rédaction de Réussir Volailles vous propose de visualiser sur une carte interactive la localisation des foyers d’influenza…
Grippe aviaire : la lutte préventive monte encore d’un cran en Bretagne, Pays de Loire et Deux Sèvres
  Une instruction technique de la direction générale de l‘alimentation (DGAL) renforce la biosécurité et la surveillance des…
Paul Daugreilh dans le bâtiment d’Emmanuel Misson à Meilhan-sur-Garonne. La pulvérisation sans filtre se fait sur les zones cibles, à savoir sous les mangeoires, les pesons et au bas des parois.
Volailles de chair : Une lutte biologique efficace contre les ténébrions
Retour d’expérience d’un éleveur technicien sur l’utilisation d’une solution de lutte biologique intégrée contre les ténébrions…
L'équipement est aux normes d'élevage les plus récentes. Rien ne laisse penser que ce bâtiment a presque 40 ans.
Rénovation d'un poulailler de chair : Les frères Quilleré refont du neuf avec du vieux
Installés fin 2017 en Centre Bretagne, Nicolas et Frédéric Quilleré ont fait le choix de reprendre un site aussi âgé qu’eux pour…
Poule pondeuse : Les ambitions de croissance du couvoir Lanckriet
Basée dans la Somme, la société d’accouvage Lanckriet veut se développer sur l’ensemble du territoire.
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)