Aller au contenu principal

Mieux associer les souches E. coli et les facteurs de risques

L’Itavi et l’Anses, regroupés au sein de l’unité Sanivol, cherchent des leviers d’actions contre l’expression clinique des Escherichia coli pathogènes.

Julie Puterflam, Itavi. « Nous aimerions comprendre précisément pourquoi tel ou tel colibacille va s’exprimer dans un élevage et pas dans un autre. »
© A. Puybasset

En partenariat avec la profession vétérinaire et quatre organisations de production du Grand Ouest, l’unité mixte technologique Sanivol a lancé le projet Colisée. Ce travail courant sur quatre années est consacré aux colibacilloses du poulet de chair standard. L’objectif est de parvenir à fournir aux éleveurs des recommandations concrètes et ciblées leur permettant de limiter la maladie clinique dans un contexte d’élevage donné. En effet, « l’expression des colibacilles est liée aux facteurs de virulence propres à chaque souche bactérienne, couplés à des facteurs d’élevage à risques », résume Julie Puterflam, de l’Itavi, pour dérouler le fil conducteur de l’étude.

Le premier volet, achevé à la fin de cette année, porte sur une enquête épidémiologique dans 80 élevages volontaires du Grand Ouest. L’objectif est d’identifier les facteurs de déclenchement des colibacilloses, en décrivant le comportement de la bactérie E. coli : quand apparaît-elle ? Sur quel support ? Est-ce qu’elle déclenche des signes cliniques ? Lesquels ? Des prélèvements et des visites sont effectués à plusieurs moments (avant la mise en place, à trois semaines, la dernière semaine, en cas de lésions). Les données analytiques des lots malades sont récupérées. Parmi ces éleveurs, un panel a participé à une enquête sociologique avec Oniris (l'école vétérinaire de Nantes) visant à analyser leur ressenti et leur comportement vis-à-vis des colibacilloses et comment ils appréhendent la maladie. Elle sera présentée aux Journées de la recherche avicole en mars 2019, ainsi que les premiers résultats de l’enquête épidémiologique.
Le second volet s’attache à la caractérisation analytique des souches collectées à l’Anses de Maisons-Alfort, en collaboration avec des laboratoires d’analyse privés. En utilisant des techniques innovantes (type Malti Dof), l’objectif est d’associer des profils de souches E. coli à des conduites d’élevage et des symptômes identifiés sur le terrain. « L’expression clinique d’une même souche peut être variable en fonction des conditions qu’elle rencontre », souligne Julie Puterflam.
Le troisième volet de l’étude prévoit des essais de vaccination de reproducteurs à partir des souches responsables de colibacilloses précoces. Les poussins issus de ces repros seront éprouvés avec ces souches. Les essais seront réalisés dans les installations expérimentales de l’Anses à Ploufragan.
Le saviez-vous ?

L’UMT Sanivol traite des problématiques de santé sous trois angles :

-la santé des éleveurs et des intervenants : impacts des poussières et des produits chimiques désinfectants ;

-la santé du consommateur (Bacillus, Campylobacter) ;

-la santé animale : les maladies émergentes (influenza aviaire) et les maladies de production (colibacillose).

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
Grippe aviaire en Côtes d’Armor : Un quatrième foyer à Saint Fiacre
  Dans les Côtes d’Armor, un foyer d’influenza aviaire est survenu dimanche 5 février sur la commune de Saint Fiacre. C’est le…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)