Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019

Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en progression de 6,8%  en valeur (mais aussi en volume) annonce le groupe LDC dans son communiqué du 8 janvier.

La croissance de LDC en 2019-2020 est poussée par le développement du pôle International (Ici du canard Pékin de Tranzit en Hongrie)
© LDC

La hausse du chiffre d'affaires du troisième trimestre de l'exercice est en grande partie poussée par la croissance externe. En effet, à périmètre et taux de change constants, les ventes auraient progressé de 2.3 % en valeur et de 1.5 % en volume.

 

Malgré un repli des activités en GMS, les ventes du pôle Volaille (hors amont) sont en hausse de 3,2% en valeur et 3,1 % en volume, grâce à la croissance sur les réseaux de la restauration (RHD). A périmètre identique (hors Ramon intégré depuis le 1er juin), la progression n’est plus que de 1% en valeur et 0.1% en volumes. Cette évolution est similaire aux tendances du premier semestre.

 

Le pôle International connait une forte croissance, avec une hausse de 41,2% des ventes ( 120,7 millions d'euros) et de 33.9% des volumes. Cette progression importante s'explique par la forte contribution de Tranzit en Hongrie (intégrée en novembre 2018), de Kiplama en Belgique et du développement des ventes en poulet et produits élaborés en Pologne, indique LDC. Rapporté à un périmètre identique et à un taux de change constant, l’activité aurait augmenté de 6.6% et les volumes de 8.8 %.

 

L'activité du pôle Traiteur a connu une hausse de 4,7% en valeur et 2.7% en volumes, « poursuivant la dynamique commerciale », a encore détaillé le groupe.

 

LDC  a souligné que «l'objectif annuel de 200 M€ de résultat opérationnel courant reste ambitieux et dépendra de la performance réalisée sur le dernier trimestre de l'exercice intégrant toutes les activités festives».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
Trois nouveaux pays d’Europe de l’Est touchés par un virus Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène
Après la Pologne, la Hongrie, la Roumanie puis la Slovaquie ont à leur tour confirmé des foyers de virus H5N8 hautement pathogène…
« Le peuplier agroforestier, techniques et coûts de production » vient de paraitre
Le guide de la culture du peuplier en plein champ a été édité fin 2019 pour susciter le développement de sa plantation dans le…
La trémie du Dose-Tout est fixée sur la vis d’alimentation. Elle existe en version transparente pour visualiser le niveau de produit restant. © BioArmor
Un doseur de compléments nutrionnels pour volailles incorporé à la ferme

BioArmor commercialise le microdoseur Dose-Tout, destiné à incorporer en élevage et dans l’aliment des…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)