Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les basses-cours, un risque influenza faible à négligeable

La chaire de biosécurité aviaire montre que les basses-cours ont fait courir peu de risques aux élevages professionnels pendant l'épisode influenza 2016-2017.

70 des 169 basses-cours recensées autour de 60 foyers H5N8 du Gers ont été enquêtés entre janvier et mars 2017
© Chaire de biosécurité

Il y a quelques mois, certains se demandaient pourquoi les volailles de basse-cour détenues par des particuliers ne faisaient pas partie du plan préventif d’abattage. Hormis l’émoi sociétal et médiatique que cette décision aurait provoqué(1), l’intérêt sanitaire de cette mesure n’était pas clairement identifié. Quelle était donc la responsabilité épidémiologique des volailles de basse-cour dans la propagation des virus influenza H5N8 hautement pathogène ? C’est pour y répondre que la chaire de biosécurité aviaire de Toulouse a réalisé une enquête dans le Gers, laquelle a été présentée au salon Space(2). Entre janvier et mars 2017, Marie Souvestre, docteur vétérinaire, a visité 70 des 169 élevages familiaux répertoriés dans le périmètre d’un kilomètre autour de 69 foyers de H5N8 notifiés dans 60 communes. La basse-cour gersoise enquêtée comporte en moyenne quatorze poules ou poulets, deux canards et une oie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
La dinde Le Gaulois de LDC monte en gamme
Parallèlement à sa communication renforcée sur les bénéfices nutritionnels de la dinde, le groupe LDC lance la dinde « Oui c’est…
Vignette
Les clés pour réussir le transfert des poulettes en bâtiment volière
À l’occasion de la journée technique des anciens de Ploufragan, Laurent Richard d’Hy-Line a listé les points clés qui favorisent…
Vignette
L’éclosion à la ferme à l’essai avec le couvoir Boyé accouvage
Filiale de Terrena, Boyé accouvage a choisi de tester l’éclosion à la ferme, qu’il a baptisée Écloferme, sur cinq élevages.
Vignette
Interview de Louis Schweitzer, président de la Fondation droit animal, éthique et sciences « Évoluer sur le bien-être pour éviter le rejet social »
En informant mieux le consommateur avec un étiquetage bien-être simple et quasi universel, l’ancien P.-D.G. de Renault veut faire…
Vignette
Le modèle d’élevage bio s’est inspiré du label rouge fermier

La caractéristique de la production française des volailles bio, c’est qu’elle est majoritairement…

Vignette
Nouvelle formation avicole en Bretagne

À partir du mois d’octobre, les chambres d’agriculture de Bretagne lancent une nouvelle formation

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)