Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les basses-cours, un risque influenza faible à négligeable

La chaire de biosécurité aviaire montre que les basses-cours ont fait courir peu de risques aux élevages professionnels pendant l'épisode influenza 2016-2017.

Il y a quelques mois, certains se demandaient pourquoi les volailles de basse-cour détenues par des particuliers ne faisaient pas partie du plan préventif d’abattage. Hormis l’émoi sociétal et médiatique que cette décision aurait provoqué(1), l’intérêt sanitaire de cette mesure n’était pas clairement identifié. Quelle était donc la responsabilité épidémiologique des volailles de basse-cour dans la propagation des virus influenza H5N8 hautement pathogène ? C’est pour y répondre que la chaire de biosécurité aviaire de Toulouse a réalisé une enquête dans le Gers, laquelle a été présentée au salon Space(2). Entre janvier et mars 2017, Marie Souvestre, docteur vétérinaire, a visité 70 des 169 élevages familiaux répertoriés dans le périmètre d’un kilomètre autour de 69 foyers de H5N8 notifiés dans 60 communes. La basse-cour gersoise enquêtée comporte en moyenne quatorze poules ou poulets, deux canards et une oie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le réseau Cristal aide les abattoirs à se biosécuriser
Les vétérinaires du réseau Cristal accompagnent les abattoirs de volailles à prévenir le risque influenza dans et autour de leurs…
Vignette
Gérer la biosécurité en circuit court et en autarcie
La Confédération paysanne a conçu un guide, validé par les pouvoirs publics, qui permet aux petits éleveurs de concilier…
Vignette
Un guide biosécurité pour les petits élevages autarciques

La Confédération paysanne a mis en ligne un guide de biosécurité spécialement adapté aux petits élevages…

Vignette
Analyser l’épizootie H5N8 pour mieux se préparer

La chaire de biosécurité de Toulouse décortique l’épidémie de H5N8 de 2016-2017 pour élaborer des méthodes qui permettront de…

Vignette
Biosécurité : environ 30 % des sites visités non conformes
D’après la DGAL, un peu plus de 70 % des exploitations visitées jusqu’à fin 2017 étaient conformes aux règles de biosécurité…
Vignette
Faire de la biosécurité un atout
Le renforcement de la protection sanitaire des élevages bouscule des éleveurs qui, en plus d’investir, doivent rompre avec leurs…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)