Aller au contenu principal

Le sexage in ovo Tronico en bonne voie

Bénéficiant d’une aide publique de 2,4 millions d’euros, le projet français de sexage des embryons de poulets sans intrusion est porté par la société française Tronico et deux partenaires scientifiques (1). Deux voies de recherche sont explorées : la technique de spectroscopie Raman qui mesure des différences de réponse de la matière vivante à une impulsion laser et celle de biocapteurs mis en contact avec la coquille.

Début octobre, Yann Pichot, ingénieur chez Tronico, a fait part des dernières avancées. « La spectroscopie Raman a validé la présence d’information sexuée dès la sortie de l’œuf fécondé. C’est assez inespéré et cette première mondiale a été brevetée. Maintenant il s’agit de reproduire la technique pour qu’elle soit exploitable en temps réel au rythme des couvoirs. » Néanmoins, la forte hétérogénéité de la population des embryons pose encore problème, avec certains non sexables. « On manque d’information exploitable pour certaines familles. » Par ailleurs, cette technique fait appel à des méthodes d’analyses statistiques très complexes qui restent à finaliser.

Concernant les biocapteurs, le consortium a identifié une molécule qui différencie le sexe, également brevetée. Le taux de sexabilité croît avec la durée d’incubation. À J9, tous les œufs sont biosexables. « Aujourd’hui nous travaillons sur le coût de ce biocapteur et sur l’association entre les éléments qui le rendraient très efficace. » Toujours selon Yann Pichot, le sexage in ovo pourrait être pratiqué avant la mise en incubation pour les souches ponte, tandis que le biocapteur pourrait être employé plus tard pour séparer les poussins de chair mâles et femelles avant l’éclosion.

(1) Tronico collabore avec les unités de recherche Gépéa (associant l’université de Nantes et le CNRS) pour la spectroscopie et Sys2Diag (associant le CNRS la société Alcediag) pour les biocapteurs.

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Selon l’Itavi, l’épointage est interdit en Norvège (1973), Finlande (1986), Suède (1988), Danemark et Autriche (2013), Pays Bas (2019), dans certains Länder d’Allemagne. La Suisse n’interdit pas mais les professionnels ne le font pratiquement plus.
Comment se préparer à la fin de l’épointage des poules bio
Arrêter l’épointage des poules pondeuses entraînera un risque accru de picage et cannibalisme. Une alimentation adaptée et l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)