Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Le ramassage gagne en sécurité

Les éleveurs comme les équipes de ramassage ont tout à gagner avec un chantier d’enlèvement bien organisé et sécurisé, pour réduire les risques humain, animal et sanitaire.

Gaëlle Dennery, de la chambre d'agriculture régionale des Pays de la Loire. « Depuis l’arrêté biosécurité, il est de la responsabilité de l’éleveur de vérifier le respect des mesures d’hygiène et de mettre à disposition le matériel nécessaire. »
© A. Puybasset

Qu’il s’agisse d’un transfert, d’un desserrage ou d’un départ final pour l’abattoir, le ramassage est une étape cruciale du lot, faisant appel à de la main-d’œuvre extérieure à l’exploitation. L’éleveur comme les équipes d’intervention ont l’objectif commun qu’il se déroule dans les meilleures conditions. Ses enjeux sont multiples et convergents : enjeu économique et de bien-être animal puisque du stress ou des blessures des volailles peuvent occasionner un manque à gagner pour l’éleveur et l’abatteur. Enjeu sanitaire car une faille de biosécurité et le non-respect des mesures d’hygiène peuvent induire une contamination de pathogènes entre élevages. Et le plus important, l’enjeu de sécurité des personnes. Souvent réalisés de nuit, les enlèvements ont lieu dans la pénombre. Ils impliquent des engins motorisés, dans des conditions de poussières et de bruit. Ils sont sources d’accidents comme le souligne la MSA.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
Une poussinière pour GP et GGP Hubbard
L’EARL du Haubert a reconstruit une de ses poussinières, dédiée à l’élevage de lignées chair de grands-parentaux et grands grands…
Vignette
La ville de New-York veut bannir le foie gras de ses restaurants

Mercredi 30 octobre 2109, le conseil municipal de New York a adopté par 42 voix contre 6 l’interdiction de vendre, détenir ou…

Vignette
« Le consommateur dicte l’avenir de nos filières » selon Jean-Michel Schaeffer, le président de l’interprofession volailles de chair
Pour l’Anvol, l’étiquetage des volailles transformées devient incontournable pour limiter la portée négative des accords…
Les aviculteurs investissent en 2019

Les emprunts agricoles de l'année 2019 auprès du Crédit Agricole sont en forte rupture, après une année…

Vignette
Le pigeonneau des Amyrelles décolle contre vents et marées
Le cercle très fermé des professionnels du pigeonneau de chair s’agrandit et se féminise avec la création d’un nouveau site d’une…
Vignette
Lancement d’une recherche appliquée sur le bien-être en élevage

Le projet européen PPILOW(1) visant à améliorer le bien-être des volailles et des porcs en…

Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)