Aller au contenu principal

Le mini-prédateur pou rouge altère le bien-être de la poule pondeuse

Une étude a quantifié l’impact d’une infestation de poux sur le comportement et la santé de la poule.

L’impact d’une infestation en poux rouges est bien connu sur la production et la santé de la poule pondeuse. Mais l’incidence sur son comportement était jusqu’à présent peu étudiée. « Le pou peut être un vrai cauchemar pour la poule ! Source de stress, d’inconfort et de douleur, il altère les cinq libertés fondamentales associées au bien-être », a souligné Déborah Temple, de l’université vétérinaire de Barcelone, lors du congrès virtuel e-Congrès organisé en mars par le laboratoire MSD Santé animale. Une poule peut être infestée par 25 000 à 500 000 poux ! Dans le cadre de programmes de recherches européens, la spécialiste en comportement et bien-être des animaux a quantifié l’impact de ce microprédateur sur l’activité des poules grâce à des enregistrements par caméras thermiques. Ses résultats démontrent que le pou Dermanyssus gallinae empêche la poule de se reposer la nuit. « Quarante pour cent des poules étaient actives durant la nuit, cherchant notamment à se débarrasser des poux, alors que cette part n’atteint que 5 à 10 % en absence de poux. »

Des comportements naturels qui deviennent excessifs

Déborah Temple, de l'université de Barcelone. "Les poules infestées de poux passent leur nuit à s'autotoiletter plutôt qu'à se reposer. 40% des poules sont actives contre 5 à 10% dans un bâtiment indemne."  © A. Puybasset
Déborah Temple, chercheuse à l'université de Barcelone

Si la proportion de poules actives durant la journée n’est pas affectée par la présence de poux, par contre des troubles du comportement ont été observés. « Quand il y a des démangeaisons ou une irritation en situation de stress, certains comportements naturels augmentent de manière excessive." Les fréquences d’auto-toilettage et de grattage de tête sont quasiment doublées en présence de poux. « La nuit, la poule passe son temps à se toiletter plutôt qu’à se reposer. » Une infestation peut aussi impliquer des comportements redirigés vers les congénères, en particulier le déplumage. « Il ne faut pas oublier que la présence de poux est un des principaux facteurs de risque du picage. » Le stress chronique occasionné par ce nuisible altère également certains paramètres physiologiques. Chez les poules atteintes, le taux de corticostérone était deux fois plus élevé. « La libération de cette hormone a un effet négatif sur les fonctions intestinales et de la reproduction. Le stress induit également une immunodépression et une inhibition de l’hormone de croissance." Dans l’étude, 21 % des poules avaient une crête blanche contre 3 % en conditions normales, tandis que le taux d’hémoglobine dans le sang était diminué de 10 %. Cela indique une anémie, le pou se nourrissant du sang des poules. « Quand ces signes apparaissent, cela signifie que d’autres paramètres sous-jacents liés au stress sont déjà bien avancés, d’où la nécessité d’anticiper une infestation dès que possible. »

Succès du premier e-Congrès de MSD Santé animale

Le premier congrès digital de la santé animale, visible uniquement sur le web s’est déroulé du 11 au 16 mars. Avec cinq programmes en parallèle, dont un spécifique aux volailles, MSD Santé animale et ses partenaires (1) ont regroupé une trentaine d’experts sur des sujets très variés. Mais leurs interventions n’étaient pas toutes accessibles aux non vétérinaires, réglementation oblige. Les visiteurs ont donc été essentiellement vétérinaires (63 %), assistants vétérinaires (27 %) et étudiants (3 %). Plus de 360 personnes, vétérinaires, éleveurs et techniciens, se sont inscrits pour suivre les conférences en lien avec le porc et les volailles. Au total, plus de 3 600 connexions ont été enregistrées, avec trois conférences visionnées en moyenne et 1 h 20 en moyenne par visiteur. De nombreux internautes ont exploré l’espace d’exposition des partenaires et téléchargé les ressources disponibles sur les stands virtuels. Avec cet événement, « MSD Santé animale réaffirme son rôle de partenaire innovant des productions animales hors-sol et sa volonté d’accompagner ses clients dans leur transformation digitale. »

(1) Delaval, Lely, LinkyVet, Royal Canin, SantéVet, SNVEL, Tuffigo Rapidex, VetFuturs.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

En oeuf Bio, la Bretagne,et particulièrement les Côtes d'Armor, a pris une position de leader difficilement détrônable © Réussir
Où sont produits les œufs et volailles bio en France ?
Les statistiques départementales des cheptels bio mises en ligne par l’Agence Bio permettent de suivre les dynamiques de…
Ce portique de lavage de seaux est en fait un ancien porte-seau pour cornadis à veaux, fixé sur des poteaux. Julien Brignou a ajouté un pallier de roulement pour le basculer à 45°. Les seaux sont maintenus par des tendeurs. © Chambres d'agriculture de ...
Des astuces d'éleveurs de volailles pour faciliter le lavage
Les éleveurs utilisent des équipements astucieux pour réduire la pénibilité du travail tout en maintenant un lavage efficace.
La rampe de lavage apporte un gain de temps et du confort de travail © P. Le Douarin
Une rampe de lavage de lignes "faite maison"
Plutôt que de passer du temps à laver ses mangeoires une par une, Jocelyn Coraboeuf a fabriqué une rampe en U équipée de…
Photovoltaïque sur les parcours : Le Synalaf donne ses préconisations
Le syndicat national des labels avicoles (Synalaf) a fait part le 12 octobre de sa position sur l’installation de panneaux…
« Dans ce métier, il faut avoir le souci du détail » © P. Le Douarin
« Du matériel adapté et de la méthode pour laver les poulaillers»

« Basé dans les Deux Sèvres, je travaille seul, mais j’ai plusieurs nettoyeurs à disposition selon le…

LDC limite les impacts de la Covid-19
Au vu des volumes et des ventes en légère progression globale de mars à fin août, le groupe LDC démontre qu’il est arrivé à…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)