Aller au contenu principal
Font Size

Le groupe LDC acquiert le hongrois Marnevall, fabricant de panés à base de volaille

Après le rachat du belge Kiplama et de l’usine Luché Tradition Volailles de Casino, Marnevall est la troisième acquisition de l'année 2019 pour le groupe volailler et traiteur LDC.

DC est en négociations officielles pour le rachat du hongrois Marnevall qui produit des produits panés avec des marques leaders en GMS (Ripp-Ropp & Dixi)
© Marnevall

A l’occasion de la présentation des comptes semestriels du groupe LDC le 27 novembre dernier, son P.D.G. Denis Lambert a annoncé l’acquisition de la société familiale hongroise Marnevall.

 

Ce spécialiste des produits panés à base de volaille produit 9000 tonnes d'élaborés par an et réalise 20 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec un Ebitda de 3 millions d’euros. Le site est situé à Debrecen, non loin de la société Tranzit acquise en 2018. Son intégration est envisagée pour début 2020, après l’audit en cours et l’approbation par l’autorité hongroise de la concurrence. L’objectif est d’en faire l’outil des produits élaborés de Tranzit pour accélérer son développement dans les GMS hongroises et dans la restauration hors domicile. Au premier semestre, Tranzit a réalisé près de 44 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 53% en GMS et 43% à l’export, les produits élaborés ne pesant que pour 10% des ventes.

 

Deux autres opérations ont été bouclées ces derniers mois.

 

Intégré depuis le 1er décembre 2019, le site de Luché Pringé (Sarthe), appartenant précédemment à Casino, va être modifié en une unité de production de produits élaborés crus. Dans le cadre de la stratégie de reconquête des importations, trois à quatre millions d’investissements sont prévus.

 

En Belgique, Kiplama, distributeur de spécialistes françaises, a été intégré au groupe depuis le 30 juin 2019. Sa plateforme logistique de vente aux grossistes du Benelux achetait déjà pour 40% chez LDC. En 2018, Kiplama a commercialisé 9000 tonnes pour environ 40 millions d’euros. Le projet de LDC est d’en faire un point central de distribution dans cette zone géographique.

 

Un quatrième acquisition pourrait être annoncée d’ici la fin de l’année, concernant la France et le pôle amont.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Pendant la période dérogatoire du nouveau règlement bio, le parcours pourra faire au minimum 1 mètre de large, à condition que le bâtiment ait été certifié bio avant le 31 décembre 2020 © P. Le Douarin
L’Inao adopte en urgence des règles transitoires pour les poulettes bio
Pour continuer à produire des poulettes bio et bénéficier d’une dérogation européenne, les éleveurs de poulettes devront être…
Bernard Guignard a commencé à planter massivement en même temps  qu'il a fait construire. © L. Vuillen
Des poulets sous les cerisiers et les abricotiers
Dans la Drôme près de Romans sur Isère, Bernard Guignard a associé l’élevage des poulets label rouge de l’Ardèche avec la…
Les mises en place nationales de canetons chair ont diminué de 28% en avril par rapport au même mois de 2019 (497 100 têtes par semaine) selon l'interprofession du canard. © P. Le Douarin
Les Pays de la Loire aident les éleveurs de canards Barbarie

Les collectivités territoriales ligériennes viennent au secours des 400 éleveurs de canards de chair.…

L'utilisation d'un pulvérisateur électrique sur chariot à roulettes, muni d'un long dévidoir, réduit la pénibilité lors de la pulvérisation du traitement contre les poux.  © P. Riner
Un diagnostic pour mieux prévenir l’infestation du pou rouge en poules pondeuses
Elanco propose une démarche d’accompagnement pour aider les éleveurs de poules pondeuses à lutter contre l’acarien Dermanyssus…
Forte croissance de l'élevage de poules pondeuses bio en France
L'Agence Bio rapporte une vague d'engagement vers l'agriculture biologique en monogastriques.
D'ordinaire réalisée en élevage (et pas à l'abattoir), la sérologie permet de suivre les traces du passage d'un virus dans un lot. © Synalaf
Les poulets plein air sont peu exposés à l’Influenza aviaire
Selon une enquête réalisée en 2018, les poulets label rouge et biologique, élevés en plein air, seraient indemnes de contact avec…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)