Aller au contenu principal

L’aide bio au maintien supprimée en Pays de la Loire

Fin 2019, les Pays de Loire comptaient 243 exploitations avec des poulets et 270 avec des pondeuses, soit 38% et 19% des volumes produits en France © P. Le Douarin
Fin 2019, les Pays de Loire comptaient 243 exploitations avec des poulets et 270 avec des pondeuses, soit 38% et 19% des volumes produits en France
© P. Le Douarin

À partir de cette année, les producteurs bio des Pays de la Loire ne recevront plus l’aide au maintien des terres en bio que la région leur versait avec l’Agence de l’eau, afin de compenser la décision de l’État en 2017 de ne plus assurer cette aide. « Cette décision va impacter 1 700 producteurs », s’alarme François Vigneau, de la Coordination agrobiologique des Pays de la Loire. La région a remobilisé des budgets pour financer la conversion (181 M€ sur la période 2015-2019 au lieu de 82 M€), mais arrête l’aide au maintien jusqu’à la fin de la programmation PAC en 2022. « En Pays de la Loire, la volaille bio est en général un atelier complémentaire, avec des bovins et des céréales, précise Florent Nouet, des Volailles bio de l’Ouest (réseau Unébio). Même si l’impact varie selon les fermes, cet arrêt de l’aide entraînera en moyenne une perte de 5000 €/an/personne ».

Distorsion de concurrence régionale

« Les éleveurs devraient pouvoir vivre sans aide, estime Benoît Drouin, président de la commission bio du Synalaf. Toutefois, l’aide au maintien est désormais intégrée au revenu. Même si les projets sont avant tout liés à la demande, sa suppression impactera la rentabilité des fermes et à terme peut-être l’essor des filières. Surtout, cela entraîne une distorsion de concurrence entre régions ». Les producteurs pointent leur perte de compétitivité face aux régions voisines de Bretagne, Nouvelle Aquitaine et Centre Val-de-Loire, où les Conseils régionaux et l’Agence de l’eau poursuivent l’aide au maintien. L’arrêt de l’aide pourrait aussi impacter la transmission des fermes bio, les jeunes pouvant préférer convertir une ferme conventionnelle afin de bénéficier des aides à la conversion.

 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Il faut une bonne habitude pour piloter ce robot télécommandé qui exige plus de doigté que de force © Rabaud
Le robot de lavage Lavicole tient ses promesses
À la coopérative Éveil, la qualité et la régularité du lavage s’ajoutent à l’amélioration des conditions de travail des laveurs-…
En oeuf Bio, la Bretagne,et particulièrement les Côtes d'Armor, a pris une position de leader difficilement détrônable © Réussir
Où sont produits les œufs et volailles bio en France ?
Les statistiques départementales des cheptels bio mises en ligne par l’Agence Bio permettent de suivre les dynamiques de…
La rampe de lavage apporte un gain de temps et du confort de travail © P. Le Douarin
Une rampe de lavage de lignes "faite maison"
Plutôt que de passer du temps à laver ses mangeoires une par une, Jocelyn Coraboeuf a fabriqué une rampe en U équipée de…
La coopérative Le Gouessant veut un parc poulette certifié bio avec un parcours, en utilisant le moins possible le système dérogatoire. © P. Le Douarin
Les poulettes bio du Gouessant sortiront toutes bientôt
La coopérative Le Gouessant n’a pas attendu la publication des dernières règles techniques du règlement sur l’élevage des…
Les onze trophées avicoles des Innov’Space
Malgré l’annulation de l’édition 2020 du Space, les jurys Innov’space ont désigné 26 lauréats parmi les exposants virtuels, dont…
En juillet, le "jardin d'hiver" était accessible en permanence aux volailles (âgées de 38 jours lors de la prise de vue). © L.Gouverne
Le poulet de mon enfance voit le jour dans la Drôme
La filière Valsoleil-Bernard Royal Dauphiné met en marché le poulet de mon enfance dans le quart Sud-Est, issu d’un élevage…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)