Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Journées de la Recherche / Alimentation
La rigidité du granulé a une incidence sur les refus alimentaires

Le contraste sensoriel — visuel et tactile — entre l’ancien et le nouvel aliment modifie le comportement des volailles lors des transitions alimentaires. C'est ce que montre les travaux réalisés dans le cadre de l'UMT Bird et du projet Visavi.

Lors d’un changement d’aliment, les volailles et en particulier les dindonneaux passent
davantage de temps à l’observation au détriment du picorage.
Lors d’un changement d’aliment, les volailles et en particulier les dindonneaux passent
davantage de temps à l’observation au détriment du picorage.
© A. Puybasset

Les volailles sont sensibles à des modifications minimes de l’aliment qui sont difficilement perceptibles par l’homme. Une nouvelle livraison d’aliment ou une transition alimentaire peuvent avoir une incidence importante sur la consommation des volailles, en particulier pour l’espèce dinde. Initié en 2008, le projet Visavi(1) cherche à résoudre les problèmes de refus alimentaires. Il essaie de définir des descripteurs des aliments permettant de faire le lien avec les modifications de comportement alimentaire lors des transitions. « La granulométrie et la durabilité de l’aliment sont les principales mesures réalisées en usine. Mais ces critères ne permettent pas toujours d’expliquer un cas de refus observé en élevage », souligne Isabelle Bouvarel, coordinatrice du projet.


LA VUE PUIS LE TOUCHER DE L’ALIMENT


Plusieurs études de comportement ont été réalisées en élevage (avec des caméras orientées vers les lignes d’alimentation: méthode du focal sampling) mais aussi en conditions « contrôlées » (mesures individuelles en station expérimentale). Les volailles réagissent fortement lors d’un changement de forme de l’aliment de miettes à granulés ou à la farine : elles passent davantage de temps à l’observation au détriment du picorage, ce qui suggère une réaction de néophobie (peur du nouvel aliment). La couleur de l’aliment est également un facteur important. Le changement de teinte du rouge vers le vert ou l’augmentation du nombre de motifs sombres à la surface du granulé lors de la transition réduit l’ingestion chez la dinde. Le comportement alimentaire est aussi influencé par la variation de la dureté des aliments.


EXPÉRIENCE ALIMENTAIRE


Un essai réalisé en station a montré que le fait de diminuer l’écart de rigidité (mesurée par un test de compression) entre l’ancien et le nouvel aliment pourrait faciliter l’adaptation à court terme des dindonneaux. Ces travaux montrent que la réaction des dindonneaux est proportionnelle au contraste entre les caractéristiques — tout d’abord visuelles puis tactiles — de l’aliment connu et du nouvel aliment. « Deux solutions peuvent être envisagées pour réduire la néophobie des volailles : réduire les contrastes ou habituer la volaille à des caractéristiques sensorielles variées en pratiquant des changements réguliers d’aliments (rôle positif de l’expérience alimentaire). » Le projet Visavi a montré la pertinence de nouveaux descripteurs que sont l’analyse d’image numérique pour déterminer la couleur et la texture ainsi que la rhéologie (rigidité). L’objectif à terme étant d’établir des recommandations pour les fabricants d’aliment. Pour Isabelle Bouvarel, « la prise en compte de la sensorialité des aliments et des capacités d’apprentissage des volailles, constituera un challenge ambitieux pour améliorer la durabilité de la production. »

 

(1) Perception visuelle et tactile des espèces aviaires en lien avec leur comportement alimentaire, projet financé par l’ANR, le Cidef et le CIP. Collaboration Itavi, Inra, université Paris Descartes, CCPA, CSNE, In Vivo NSA, Primex, Provimi, Maïsadour, MG2Mix et Sanders, avec la participation de Tecaliman. JRA pages 32, 113, 115, 118, 119, 136 et 141.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

L’influenza aviaire est hors de contrôle en Hongrie
Un sérotype H5N8 hautement pathogène de l’influenza aviaire a très largement diffusé dans le sud-ouest de la Hongrie, alors que…
Tristan Poincloux parle de P5 (5ème bâtiment) pour désigner sa nouvelle chaufferie à biomasse. " C'est comparable en matière d'investissement, de longévité et de rentabilité, mais avec beaucoup moins de temps passé." © P. Le Douarin
Avec sa chaudière à biomasse, Tristan Poincloux recherche de meilleures performances dans son poulailler
Spécialisé en poulet standard, Tristan Poincloux a investi pour réduire son coût de chauffage, mais aussi pour améliorer les…
La voile repose sur un réseau de câbles tendus entre des poteaux latéraux à 4 mètres du sol © Deltex
Une volière pour protéger les canards mulards
Dans la Vienne, les frères Mitteault ont fait installer une volière pour leurs canards élevés en plein air, afin d’éviter de les…
Poulette non épointée en volière : il est important que les poulettes puissent appréhender au mieux leur environnement dès le jeune âge. © P. Le Douarin
Les conseils de l’Itavi pour limiter les risques de picage entre poules pondeuses
Le projet de recherche appliquée Casdar Epointage a permis d’élaborer un guide technique qui propose des actions pour limiter l’…
Nouvelle éleveuse et ex-formatrice, Lucie Gantier fait profiter la filière œuf de sa maitrise de la communication positive sur les réseaux sociaux. © V. Bargain
« Le Covid-19 donne aux éleveurs une occasion de communication positive sur l’élevage avicole »
Pour Lucie Gantier, éleveuse de poules pondeuses plein air très engagée sur les réseaux sociaux, la crise sanitaire actuelle peut…
Éleveur et visiteur doivent se laver les mains soigneusement avant de revêtir l'équipement (charlotte, cotte et bottes) pour entrer dans la zone de vie des volailles. © Claire Jacquinet et Amandine ...
Règles de biosécurité : comment visualiser l’efficacité du lavage des mains
Grâce à une méthode pédagogique visuelle et pragmatique, une vétérinaire et une technicienne donnent un coup de jeune aux…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8,50€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)