Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La région Bretagne plus exigeante pour ses aides à l'investissement dans le secteur avicole

Construction d'un bâtiment pour poulets lourds dans le Morbihan.La région Bretagne veut participer à la reconquête du marché français du poulet, tout en conservant des élevages à caractère familial. © A. Puybasset
Construction d'un bâtiment pour poulets lourds dans le Morbihan.La région Bretagne veut participer à la reconquête du marché français du poulet, tout en conservant des élevages à caractère familial.
© A. Puybasset

Les conditions d’attribution des aides de la région Bretagne se durcissent pour les nouveaux projets de construction dans le secteur avicole, notamment sur les critères environnementaux et sur la dimension des exploitations. La région veut donner le signal d’une volonté de montée en gamme et du maintien d’une agriculture familiale. Allant jusqu’à 50 000 euros (70 000 euros pour un JA), la subvention concerne désormais tous les modes de production de volailles de chair (uniquement standard avant). La surface construite ne peut pas dépasser 2 000 m2 sur une exploitation ayant au plus 5 000 m2 en incluant le projet. Le projet doit remplir le cahier des charges « better chicken commitment » (moindre densité, lumière naturelle, enrichissement du milieu). Les effluents doivent être parfaitement maîtrisés, sans augmentation de la pression azotée (compostage, normalisation et exportation privilégiés), notamment dans les bassins-versants à algues vertes. Une vingtaine de dossiers « poulets lourds » auront été au total financés sur le budget 2019 (deux restent à valider en février). La région va également financer la déconstruction expérimentale d’anciens bâtiments amiantés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

[TABLEAU COMPARATIF] - 198 épandeurs de fumier à caisse étroite
Machinisme
Les modèles à caisse étroite restent les épandeurs de fumier les plus largement répandus.
En Pologne, les abattoirs refusent d’abattre des volailles saines des zones touchées par le virus influenza aviaire H5N8 HP
Selon Andrzej Danielak, le président de la fédération nationale polonaise des producteurs de volailles (PZZHiPD, les abatteurs ne…
Vers d’Heterakis adultes et juvéniles dans une boîte de Pétri, isolés après tamisage. Les plus larges et blancs sont des femelles porteuses d’œufs. © Anses
Utiliser des tamis pour identifier et quantifier les vers parasites des volailles
Une nouvelle méthode d’identification et de quantification des vers parasites des volailles a été mise au point par l’Anses avec…
Le virus influenza aviaire H5N8 détecté en Allemagne et à moins de 100 km de l’Alsace
Le virus aviaire influenza H5N8 Hautement pathogène vient de faire un grand bond vers l’ouest de l’Europe.
Construction d'un bâtiment pour poulets lourds dans le Morbihan.La région Bretagne veut participer à la reconquête du marché français du poulet, tout en conservant des élevages à caractère familial. © A. Puybasset
La région Bretagne plus exigeante pour ses aides à l'investissement dans le secteur avicole

Les conditions d’attribution des aides de la région Bretagne se durcissent pour les nouveaux projets de…

Deux nouveaux foyers d'influenza aviaire H5N8 HP en Bulgarie et en Tchéquie
Le même jour, le 17 février, autorités sanitaires bulgares et tchèques ont annoncé la détection d'un virus influenza H5N8…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)