Aller au contenu principal

La Covid impacte les activités alimentaires d’Euralis

La crise sanitaire a fortement impacté les activités alimentaires du groupe Euralis, perturbant la performance économique de ce secteur qui représente 35 % du chiffre d’affaires.

Christophe Congues, président délégué et Philippe Saux, directeur général
© Christelle Chabasse

A cause de la Covid, les activités alimentaires du groupe coopératif béarnais Euralis n'ont pas atteint leurs objectifs sur l'exercice 2019-2020, en dépit de la réorganisation industrielle et commerciale opérationnelle depuis septembre 2019.

« Nous avons accompli un gros travail d’alignement des marques à leurs marchés. Ça avait bien démarré quand la crise Covid a tout stoppé », ont témoigné Christophe Congues, président délégué et Philippe Saux, directeur général, lors de la présentation des résultats. Avec 411 millions d’euros de chiffre d’affaires (35 % du groupe), les activités alimentaires reculent de 6.3%.

Euralis parvient à un résultat tout juste à l’équilibre pour un chiffre d’affaires de 1,33 milliard d’euros (- 1,48 % par rapport 2018-2019). Ce sont la baisse du prix des viandes de canard et des effets de change négatifs en semences qui impactent le plus la performance économique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Jean-Charles Le Strat, éleveur de poules pondeuses bio à Pluméliau : « Durant les phases de plus forte nervosité, la consommation des bottes augmente. C’est un bon indicateur d’un épisode de stress. » © A. Puybasset
« La luzerne compressée contribue au bien-être de mes poules pondeuses bio »
L’EARL Botjelan met à disposition de ses poules pondeuses bio des balles de luzerne compressées. Cet enrichissement contribue à…
Action anti-élevage : L214 s'attaque à l'élevage des poules au sol
Vidéo à l’appui, l’association anti-élevage L214 lance une campagne de discrédit sur l’élevage des poules au sol, remplaçant l’…
Le rachat de Ronsard par LDC autorisé sous conditions
L’Autorité de la Concurrence a donné son feu vert au rachat du groupe Ronsard par LDC au groupe coopératif Eureden, dont les…
Le groupe Avril va vendre sa branche œuf
Le groupe agroalimentaire Avril, veut vendre sa branche œufs coquille et ovoproduits, ainsi que l’activité porcine pour se…
Tous les matériaux de construction voient leur prix flamber avec la Covid-19 : le bois, l'acier, l'isolant, le plastique... © P. Le Douarin
La hausse de l’acier et des plastiques impacte le prix des équipements avicoles
L’explosion des prix ne concerne pas seulement les matières premières agricoles. L’acier et les polymères plastiques connaissent…
En poulet du quotidien, le système Lead Exp'air simplifie le travail durant la première quinzaine d'élevage en gérant simultanément le chauffage et la ventilation, tout en permettant de mieux évacuer l'humidité.  © Le Roy
Climatiser sans effort le démarrage des volailles de chair
Lancé en 2019, l’appareil Lead Exp’air combine chauffage à combustion indirecte, ventilation et récupération d’énergie. Il a…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)