Aller au contenu principal

Grippe aviaire : la mise à l’abri des Galliformes plein air est assouplie

La mesure de mise à distance des volailles de rente vis-à-vis de l’avifaune sauvage est assouplie pour certaines productions plein air (poulets, pintades, dindes), mais conservée pour les palmipèdes plus sensibles aux virus influenza aviaires.

L'assouplissement des conditions de mises à l'abri annoncé le 16 décembre 2022ne concerne que les poulets, les dindes et les pintades.
© P.Le Douarin

Le ministère de l’Agriculture a annoncé, dans un communiqué du 16 décembre, plusieurs « adaptations des modalités de mise à l’abri » pour les volailles plein air en contexte d’influenza aviaire. Concernant les palmipèdes, « aucune donnée scientifique ne permet de reconsidérer les mesures de mise à labri de l’arrêté du 29 septembre 2019. »

Cette décision fait suite à un avis de l’Anses, commandé par le ministère de l’agriculture fin août et daté du 5 décembre, le temps pour les experts d’auditer les organisations syndicales et professionnelles et d’analyser le contexte sanitaire, ainsi que les données scientifiques.

 « La mise sous parcours réduits pour les Gallus, pintades et dindes sera désormais autorisée pendant la période la plus à risque (15 novembre au 15 mars) », sous réserve d’un « audit de biosécurité favorable ». Cette possibilité était jusque-là conditionnée à des problèmes de bien-être animal, attestés par une visite vétérinaire.

Deuxième nouveauté, « les surfaces des parcours réduits pourront être réévaluées. » Alors que la règle est aujourd’hui de 500 m2 pour 1000 volailles, l’Anses recommande de définir une surface maximale en fonction de la distance du bâtiment à la fin du parcours (20 à 30 m maximum). Les parcours réduits doivent être situés à au moins 500 m d’un plan d’eau.

Comme demandé par le Synalaf (syndicat des volailles label), le ministère abaisse à huit semaines (au lieu de dix) l’âge minimal de sortie des poulets de chair sur parcours réduits « durant la période estivale (15 mai au 15 septembre) » pour mieux préserver la santé et le bien être des volailles.

Ces mesures seront précisées par voie d’arrêté dans les jours à venir.

Ce qui ne change pas :

  • Les règles de mise à l’abri des palmipèdes ;
  • Les poules pondeuses ne sont pas autorisées à sortir sur parcours réduit à l’âge de 25 semaines en dehors des motifs actuels ;
  • Les volailles galliformes élevées en ZRP continueront d’être mises à l’abri dès le niveau de risque passe en « modéré ».  

De plus, « une enquête épidémiologique sera lancée pour caractériser le rôle des élevages de volailles plein air dans la dynamique de circulation de l’influenza aviaire. » Le ministère annonce aussi pour 2023 des expérimentations sur de nouvelles méthodes d’évaluation et de gestion du risque influenza à l’échelle d’un élevage.

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Selon l’Itavi, l’épointage est interdit en Norvège (1973), Finlande (1986), Suède (1988), Danemark et Autriche (2013), Pays Bas (2019), dans certains Länder d’Allemagne. La Suisse n’interdit pas mais les professionnels ne le font pratiquement plus.
Comment se préparer à la fin de l’épointage des poules bio
Arrêter l’épointage des poules pondeuses entraînera un risque accru de picage et cannibalisme. Une alimentation adaptée et l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)