Aller au contenu principal

Érosion des marges 2019 en poulet label

 © Itavi
© Itavi

En poulet label rouge, la marge poussin aliment a atteint en 2019 43,60 €/m2/an en 2019, en baisse de 1,5 % par rapport à 2018 (souches jaunes, blanches et noires hors liberté). Après une hausse importante entre 2012 et 2015 (45,90 €), la MPA s’érode régulièrement. L’étude confirme la forte variabilité des marges selon l’organisation de production, celles-ci évoluant globalement de 35 à plus de 50 €/m2/an. Ces données sont issues de l’enquête annuelle menée par l’Itavi pour le compte du syndicat des labels avicoles Synalaf et dont les résultats de 2019 ont été récemment publiés. L’enquête a porté sur 55,8 millions de poulets, soit 57 % du nombre total de poulets labellisés en France.

LIre aussi : L'enquête avicole 2019 montre une évolution contrastée des marges brutes selon les espèces

Simulation du revenu net

Concernant les performances techniques, la baisse de 2,4 % de la productivité annuelle s’explique en partie par une moindre rotation des lots. Le gain moyen quotidien est stable, tandis que la mortalité a progressé. L’indice de consommation revient à son niveau le plus bas (3,04). Les charges variables ont augmenté de 3,5 % du fait d’une hausse des frais de désinfection, de l’enlèvement et de la litière tandis que les frais de chauffage ont baissé. Cela contribue à une baisse de la marge brute de 3,8 % (29,48 €/m2/an). L’étude réalise par ailleurs une simulation de coût de production en utilisant le prix d’aliment calculé par l’Itavi. Dans l’hypothèse d’un élevage de 4 poulaillers (deux de moins de cinq ans et les deux complètement amortis), le revenu net annuel de l’éleveur serait de 15 759 € pour 1 600 m2, soit 21 008 € pour un UTH.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Hendrix Genetics lance cinq nouvelles souches de pondeuses colorées
Sasso, la branche "volaille traditionnelle" du sélectionneur Hendrix Genetics, a annoncé ce mardi 23 mars la commercialisation…
Les deux bâtiments « froids » (sans chauffage) de 800 m2 ont été construits après la tempête Klaus de 2009 et abritaient 6000 canards en décembre dernier © Gaec de Guirouze
« La claustration des canards est techniquement possible en Chalosse »
Éleveurs et gaveurs en filière longue, les trois associés du Gaec de Guirouze s’attendaient à la claustration de leurs canards et…
Les éleveurs de la confédération paysanne dénoncent un excès de zèle sanitaire envers les éleveurs élevant leurs poules hors cage et en plein air. © A. Blanchin
Salmonelles : Des éleveurs de pondeuses protestent contre les abattages
Fin janvier à Lyon, des éleveurs de la confédération paysanne manifestaient pour faire évoluer la réglementation salmonelle sans…
Guillaume Garnier : « L’utilisation de tourbe pour le primo-paillage permet un juste équilibre entre maîtrise des pododermatites et frais de litière. » © A. Puybasset
« La litière de tourbe est le meilleur compromis pour mon élevage de poulets lourds »
Pour limiter les pododermatites tout en maîtrisant les frais de litière, Guillaume Garnier épand de la tourbe dans ses deux…
Le rachat de Ronsard par LDC autorisé sous conditions
L’Autorité de la Concurrence a donné son feu vert au rachat du groupe Ronsard par LDC au groupe coopératif Eureden, dont les…
Le groupe Avril va vendre sa branche œuf
Le groupe agroalimentaire Avril, veut vendre sa branche œufs coquille et ovoproduits, ainsi que l’activité porcine pour se…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)