Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des pratiques d’élevages associées aux troubles locomoteurs du poulet liées à Enterococcus cecorum

A l'occasion des 13ème journées de la recherche avicole et des palmipèdes à foie gras, MG2Mix a présenté les résultats d'une enquête sur les pratiques d'élevage associées à l'émergence d'Enterococcus cecorum chez le poulet.

Les teneurs en CO2 mesurées 24 heures après l'arrivée des poussins sont plus élevées dans le groupe des éleveurs à risques de troubles locomoteurs associés à Enterococcus cecorum.
© A. Puybasset

Une enquête menée par MG2Mix dans 50 élevages du grand ouest a permis d’identifier des pratiques qui favorisent l’émergence d’infections par Enterococcus cecorum, une bactérie responsable de troubles locomoteurs chez le poulet de chair. Le groupe d’élevages à risque, c’est-à-dire ayant eu au moins un épisode clinique d’E. cecorum en 2017, obtient de moins bonnes notes de propreté lors du vide sanitaire (1), en particulier sur les soubassements et le matériel d’abreuvement et d’alimentation. Il utilise davantage un matériel non adapté pour la première désinfection (de type pulvérisateur à main) et a moins recours à la fumigation pour la seconde désinfection. Il ventile moins au démarrage. 24 heures après l’arrivée des poussins, les teneurs en CO2 sont supérieures à celles du groupe d’élevages à risque faible (3585 ppm contre 2730).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Vignette
La dinde Le Gaulois de LDC monte en gamme
Parallèlement à sa communication renforcée sur les bénéfices nutritionnels de la dinde, le groupe LDC lance la dinde « Oui c’est…
Vignette
L’éclosion à la ferme à l’essai avec le couvoir Boyé accouvage
Filiale de Terrena, Boyé accouvage a choisi de tester l’éclosion à la ferme, qu’il a baptisée Écloferme, sur cinq élevages.
Vignette
Le modèle d’élevage bio s’est inspiré du label rouge fermier

La caractéristique de la production française des volailles bio, c’est qu’elle est majoritairement…

Vignette
Interview de Louis Schweitzer, président de la Fondation droit animal, éthique et sciences « Évoluer sur le bien-être pour éviter le rejet social »
En informant mieux le consommateur avec un étiquetage bien-être simple et quasi universel, l’ancien P.-D.G. de Renault veut faire…
Vignette
Nouvelle formation avicole en Bretagne

À partir du mois d’octobre, les chambres d’agriculture de Bretagne lancent une nouvelle formation

Vignette
Le distributeur spécialisé Biocoop joue la carte du commerce bio équitable
Revendiquant 12 à 14 % du marché de la distribution bio, le réseau Biocoop vise l’excellence de ses produits à travers une…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)