Aller au contenu principal

Volailles : Actualité agricole et agroalimentaire des filières poulets, poules pondeuses, canards, dindes, œufs, foie gras dédié

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Des capteurs fiables et bien placés

La sonde doit être positionnée au centre du bâtiment et proche des poulets.
© A. Puybasset

Une partie de l’étude GestCO2 a porté sur les capteurs de CO2 pour préciser lesquels utiliser et où les placer (1). Deux types sont disponibles : les modèles autonomes et plus réactifs employés pour des mesures ponctuelles et ceux raccordables à un boîtier. Les partenaires de GestCO2 ont retenu ceux ayant une plage de variation de 0 à 10 000 ppm avec une précision de +/- 100 ppm. La technologie infrarouge non dispersive est jugée la plus pertinente. Pour les raccordables, le choix du matériel incombe au fournisseur du boîtier.

Lors des essais, les sondes de CO2 ont dérivé, comme celles de température et d’hygrométrie. La maintenance et un étalonnage régulier sont donc indispensables si l’on veut maîtriser finement la ventilation. Dans cette optique, l’Inra a aussi mis au point une méthode de validation en continu des mesures de CO2. Elle s’appuie sur les données réelles d’élevage (consommations d’eau, d’aliment, de gaz, poids vif…) enregistrées par les boîtiers.

Quant à l’emplacement, il est difficile d’avoir une sonde au niveau de la tête des poulets… L’Itavi conseille 80 cm de hauteur (plus ou moins 20 cm) au milieu du bâtiment pour éviter l’influence des chutes d’air extérieur.

(1) Plusieurs fiches de synthèse sont téléchargeables sur le site de l’Itavi.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Cargill étudie la valorisation alimentaire des insectes
Le 7 novembre 2019, au cours d’une journée technique organisée à Tours par l’Aftaa, Gilles…
Les interactions entre antibiotiques et désinfectants confirmées dans l’eau de boisson
Une récente étude de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV) confirme que le chlore et le peroxyde d…
La réglementation européenne est stricte sur les insectes à usages alimentaires
Dans l’Union européenne, l’élevage, la transformation et la vente d’insectes doivent suivre des règles créées…
Les ventes de LDC en hausse de 6,8% entre début septembre et fin novembre 2019
Tous pôles d’activités confondus, les ventes du troisième trimestre de l’exercice 2019-2020 s’élèvent à 1,1 milliard d'euros, en…
La trémie du Dose-Tout est fixée sur la vis d’alimentation. Elle existe en version transparente pour visualiser le niveau de produit restant. © BioArmor
Un doseur de compléments nutrionnels pour volailles incorporé à la ferme

BioArmor commercialise le microdoseur Dose-Tout, destiné à incorporer en élevage et dans l’aliment des…

Trois nouveaux pays d’Europe de l’Est touchés par un virus Influenza aviaire H5N8 hautement pathogène
Après la Pologne, la Hongrie, la Roumanie puis la Slovaquie ont à leur tour confirmé des foyers de virus H5N8 hautement pathogène…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)