Aller au contenu principal

Coup de pouce aux investissements en Bretagne

En 2019, la Région Bretagne lance un programme d'aides aux investissements spécialement dédié aux poulaillers neufs de volailles standard
© A. Puybasset

La région Bretagne soutient fermement la transformation des modèles de production avicole. Le 17 décembre, son président a réuni les acteurs de la filière en préfecture pour faire un point. L’année 2018 a été marquée par la cession de Doux à son principal acheteur saoudien Al Munajem avec l’annonce conjointe de la construction d’un nouvel abattoir LDC sur le site finistérien de Doux. Ce remodelage de l’activité poulet est accompagné par la région sur l’aval et sur l’amont : 12,7 millions d’euros pour l’abattoir LDC et 1,2 M€ pour France Poultry (Al Munajem) ; 6 M€ en trois ans pour l’organisation de production Yer Breizh et 5 M€ pour d’autres investissements. Ces 5 M€ sont destinés à impulser la modernisation du parc de bâtiments nécessaire pour produire les poulets lourds des marchés de la restauration hors domicile. Leur versement a été précisé le 17 décembre. D’une part, dans le cadre des habituels appels à projets du PCAE volet 411b, les rénovations de poulaillers chair vont bénéficier de points supplémentaires (grille interfilière du conseil régional) de manière à passer plus facilement. D’autre part, pour aller plus vite un appel spécifique est prévu en dehors du dispositif Feader. Il concernera les bâtiments neufs à ventilation dynamique de volaille standard, avec une aide plafonnée à 50 000 euros (au lieu de 30 000 € pour le PCAE). Début janvier, les modalités de ce dispositif n’étaient pas connues.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Les plus lus

Théo Ripoche, 23 ans, s'est installé avec un nouvel atelier avicole pour diversifier l'exploitation bovine.
Un poulailler autoconstruit pour diversifier l’élevage bovin
Le Gaec de La Rouillère a largement participé à la construction de son poulailler polyvalent de 1 800 m2. L’économie…
Violaine Quéré, productrices d'œufs bio : « Le principal objectif de l’agroforesterie est d’inciter les poules à sortir davantage et à aller jusqu’au bout du parcours enherbé. »
Un parcours arboré et source de protéines pour les poules pondeuses
Pour inciter ses poules pondeuses bio à occuper les parcours, Violaine Quéré a planté des haies et des arbres de bois-d’œuvre et…
Trois astuces d’éleveurs de volailles primées par les Chambres d'Agriculture de Bretagne
Les Chambres d’Agriculture de Bretagne ont dévoilé le 16 décembre les gagnants de leur concours Trucs et Astuces de 2021. Trois…
Le ballot de paille est un enrichissement particulièrement apprécié par les poulets car il leur permet de se percher, d’explorer grâce aux brins de paille qui dépassent, mais aussi de se reposer en s’adossant contre les bords.
Bien être animal : choisir les enrichissements de ses poulets
Des enquêtes approfondies en élevage réalisées par l'Itavi ont permis d’évaluer l’impact de différents enrichissements favorisant…
Dernière ligne droite pour le sauvetage de Poulehouse
Inventeur de « l’œuf qui ne tue pas la poule » en 2017, la société Poulehouse coule sans avoir démontré ni l’…
Génétique poule : Le groupe allemand EW acquiert Novogen et Verbeek
Le Groupe Grimaud a décidé, « suite à une réorientation stratégique », de céder sa division de sélection et accouvage de…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)