Aller au contenu principal

Coup de pouce aux investissements en Bretagne

En 2019, la Région Bretagne lance un programme d'aides aux investissements spécialement dédié aux poulaillers neufs de volailles standard
© A. Puybasset

La région Bretagne soutient fermement la transformation des modèles de production avicole. Le 17 décembre, son président a réuni les acteurs de la filière en préfecture pour faire un point. L’année 2018 a été marquée par la cession de Doux à son principal acheteur saoudien Al Munajem avec l’annonce conjointe de la construction d’un nouvel abattoir LDC sur le site finistérien de Doux. Ce remodelage de l’activité poulet est accompagné par la région sur l’aval et sur l’amont : 12,7 millions d’euros pour l’abattoir LDC et 1,2 M€ pour France Poultry (Al Munajem) ; 6 M€ en trois ans pour l’organisation de production Yer Breizh et 5 M€ pour d’autres investissements. Ces 5 M€ sont destinés à impulser la modernisation du parc de bâtiments nécessaire pour produire les poulets lourds des marchés de la restauration hors domicile. Leur versement a été précisé le 17 décembre. D’une part, dans le cadre des habituels appels à projets du PCAE volet 411b, les rénovations de poulaillers chair vont bénéficier de points supplémentaires (grille interfilière du conseil régional) de manière à passer plus facilement. D’autre part, pour aller plus vite un appel spécifique est prévu en dehors du dispositif Feader. Il concernera les bâtiments neufs à ventilation dynamique de volaille standard, avec une aide plafonnée à 50 000 euros (au lieu de 30 000 € pour le PCAE). Début janvier, les modalités de ce dispositif n’étaient pas connues.

Les plus lus

Julien Courbet Capital M6 poulet brésilien
L’importation de poulet brésilien épinglée par Capital sur M6
Peut-on encore manger en toute confiance ? Dans une émission diffusée le 22 janvier Capital pointe la différence de qualité entre…
De gauche à droite, Jacques et Pierre Lagrève, producteurs d’œufs à Louvigné du Désert, et Olivier Dauloudet, technico-commercial Ouest pour Patura
Volailles plein air : Sécuriser les parcours contre les intrus avec des clôtures électrifiées
Pour protéger les parcours des intrusions humaines et animales, les clôtures électrifiées assurent une protection efficace et…
Un exercice négatif de 756 000 euros pour Volinéo : « pas de produit mais des charges en hausse », résume sans appel Guy Marie Brochard, son président (à l'extrême droite).
Cavac : Des activités volailles dans la tempête
Sur fond d’exercice satisfaisant pour le groupe coopératif vendéen Cavac, toutes les activités avicoles du groupement spécialisé…
Fils de producteur d’œufs, Raphael Collet n’a aucune inquiétude vis-à-vis de ses choix techniques et de la commercialisation de ses œufs.
Œufs de consommation : Première installation d’une volière pondeuse Combo Plus
Dans les Côtes d’Armor en Bretagne, Raphaël Collet a repris l’élevage de pondeuses de son père pour voler de ses propres ailes.…
La ventilation dynamique est le premier poste de charges dans un poulailler de chair avec des économies importantes possibles dans les débits intermédiaires.
Dépenses électriques : Comment économiser avec une ventilation dynamique
La ventilation dynamique étant le principal poste de consommation électrique des bâtiments avicoles qui en sont équipés, modifier…
Selon l’Itavi, l’épointage est interdit en Norvège (1973), Finlande (1986), Suède (1988), Danemark et Autriche (2013), Pays Bas (2019), dans certains Länder d’Allemagne. La Suisse n’interdit pas mais les professionnels ne le font pratiquement plus.
Comment se préparer à la fin de l’épointage des poules bio
Arrêter l’épointage des poules pondeuses entraînera un risque accru de picage et cannibalisme. Une alimentation adaptée et l’…
Publicité
Titre
je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Volailles
2 ans d'archives numériques
Accès à l’intégralité du site
Newsletter Volailles
Newsletter COT’Hebdo Volailles (tendances et cotations de la semaine)