Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Agir dès le vide contre la coccidiose

Limiter le développement des coccidies commence par le respect des mesures de biosécurité lors du vide sanitaire afin de démarrer le lot suivant avec une faible pression parasitaire.

L’incidence économique d’une coccidiose est estimée à 5 centimes d’euro par poulet de 2 kg, voire à 10 centimes si elle est associée à une entérite subséquente. Cette maladie liée à des parasites internes — les coccidies — détruit les cellules intestinales, altère l’intégrité intestinale et favorise la prolifération de bactéries pathogènes, dont Clostridium perfringens. La coccidiose est présente dans tous les types d’élevages en bâtiment ou en plein air. En outre, elle sollicite le système immunitaire. Lors d’un challenge coccidien, les nutriments utilisés pour la croissance vont être réaffectés vers le système immunitaire pour servir les besoins accrus de celui-ci. Les signes évocateurs sont une baisse des consommations, un retard de croissance et de l’hétérogénéité, un état prostré, une plume ébouriffée et une dégradation des litières liée aux fientes liquides.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Aviculture.

Vous aimerez aussi

Vignette
Le réseau Cristal aide les abattoirs à se biosécuriser
Les vétérinaires du réseau Cristal accompagnent les abattoirs de volailles à prévenir le risque influenza dans et autour de leurs…
Vignette
Gérer la biosécurité en circuit court et en autarcie
La Confédération paysanne a conçu un guide, validé par les pouvoirs publics, qui permet aux petits éleveurs de concilier…
Vignette
Un guide biosécurité pour les petits élevages autarciques

La Confédération paysanne a mis en ligne un guide de biosécurité spécialement adapté aux petits élevages…

Vignette
La lutte contre les colibacilloses évolue
Dans un contexte de démédication croissante, la maîtrise d'Escherichia coli nécessite de renforcer la prévention par l’…
Vignette
Les basses-cours, un risque influenza faible à négligeable

La chaire de biosécurité aviaire montre que les basses-cours ont fait courir peu de risques aux élevages professionnels…

Vignette
Biosécurité : environ 30 % des sites visités non conformes
D’après la DGAL, un peu plus de 70 % des exploitations visitées jusqu’à fin 2017 étaient conformes aux règles de biosécurité…
Publicité
Titre
abonnez-vous
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Aviculture
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Aviculture
Newsletter COT'Hedbo Aviculture (tendances et cotations de la semaine)