Aller au contenu principal

Vitavinum, une future boussole pour les achats en GD

Les premières bornes pilotes de Vitavinum seront installées en GD début 2017.
© Vitavinum

Qui ne s’est jamais trouvé démuni face à un linéaire de grande distribution (GD) ? La jeune start-up Vitavinum pourrait bien offrir une solution au problème grâce à son projet de bornes interactives, disposées dans les rayons vins. L’équipement a été pensé pour être réactif, et surtout interactif, afin de guider les consommateurs vers le saint Graal : la bouteille qui ravira leurs papilles. Pour ce faire, il suffit de répondre à trois questions très simples : à quelle occasion allez-vous boire ce vin ? Avec qui ? Sous quel délai ? Avec ces seules informations, l’algorithme est capable de proposer la cuvée la plus pertinente au regard de la gamme présentée dans le rayon.

Afin d’offrir la bouteille idéale, le logiciel développé par Vitavinum s’appuie sur des profils sensoriels théoriques, définis en fonction de critères objectifs tels que les cépages, l’appellation ou le millésime. « Nous nous sommes basés sur les cahiers des charges en vigueur, des ouvrages de référence (livres, guides…) mais aussi sur des études scientifiques ou sur des données provenant d’internet », résume Alexandre Bastard, l’un des cofondateurs du projet. Et grâce à ce système, la borne sélectionne une unique cuvée. « Si l’on en propose plusieurs, le consommateur risque de se trouver face à un nouveau problème, poursuit-il. Bien sûr, le client a accès à une sélection alternative si le budget ou le type de vin ne lui conviennent pas. »

Aucun risque de frustration face à une bouteille indisponible, grâce au partage d’informations entre Vitavinum et l’enseigne de GD. « Leur serveur interne gère les stocks et nous envoie les informations directement, ce qui permet de faire les mises à jour en temps réel », souligne Alexandre Bastard. Un système d’échanges qui permet également de référencer les nouvelles cuvées automatiquement, sans le recours d’opérateurs sur place. Tout juste primée par l’académie Amorim, Vitavinum poursuit son développement. La start-up se lancera d’ailleurs dans la phase opérationnelle avec l’installation de bornes pilotes début 2017.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Salons de matériel viticole 2022 : les 7 innovations les plus marquantes
Sival, Agrovina, Viti-Vini, Sima, Vinitech… Nous avons couvert de nombreux salons viticoles durant l’année 2022, et y avons…
Bahco, Arvipo et Mage proposent des sécateurs électriques avec une batterie intégrée dans le manche.
Sécateurs électriques viticoles : le sans-fil se taille une place dans les vignes
Le Vitilab a testé pour nous trois sécateurs électriques sans fil du marché. Ces outils ont tous donné satisfaction mais visent…
Les 10 nouveautés équipements viticoles qu'il fallait découvrir au Sival 2023
Le Sival 2023 réserve son lot de nouveautés. Petite sélection concernant le monde viticole.  
Selon les données de l'Axema, Fendt a immatriculé le plus grand nombre de tracteurs spécialisés en 2022, rétrogradant New Holland à la seconde place. Kubota reprend sa place de troisième à Same.
Immatriculations des tracteurs spécialisés 2022 - Fendt retrouve la première place
Les statistiques officielles relatives aux immatriculations de tracteurs en 2022 viennent d’être publiées par l’Axema, l’union…
Romain Henrion, consultant viticole, apprécie le rapport qualité/prix des sécateurs sans fil.
Les sécateurs électriques sans fil se déploient dans les vignes
Les premiers sécateurs sans fil commencent à se faire une place dans les vignes. Leurs utilisateurs plébiscitent le très bon…
Christophe Lardière, responsable des propriétés de Jean-Luc Thunevin, à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite fourche pour planter ses 1 000 complants tous les printemps.
Astuce | « J’ai bricolé une fourche pour complanter les ceps de vigne », Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin
Christophe Lardière, responsable des propriétés chez Jean-Luc Thunevin à Saint-Émilion, en Gironde, a confectionné une petite…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole