Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

[VIDÉO] Le robot Ted s'occupe du cavaillon dans les vignes

Le nouvel automate de Naïo Technologies, l'enjambeur Ted, est prêt pour la commercialisation. Voici une démonstration de son travail en image.

Au début on est tenté de le suivre en permanence pour contrôler son travail, c'est humain. Mais ce n'est pas utile, et ce n'est pas le but !" s'amuse Christophe Gaviglio, ingénieur mécanisation à l'IFV. Guidé par GPS, le robot Ted, développé par la société toulousaine Naïo Technologies, est opérationnel depuis cet été. Nous l'avons vu à l'œuvre sur les parcelles du V'innopôle Sud-Ouest, où il a donné ses premiers tours de roue avec des outils de travail du sol interceps. Le robot affiche une vitesse maximale en activité de 4 km/h, et peut traiter quatre à cinq hectares par jour. Ainsi, un seul robot peut potentiellement gérer 40 à 50 hectares en rotation. « Ce chiffre dépend de la longueur des rangs, car il perd du temps lors des demi-tours» prévient Guillaume Delprat, responsable marché vigne chez Naïo. Ses batteries se rechargent complètement en une nuit, et l’autonomie est d’une demie journée de travail. Un système de charge rapide permet toutefois de l’alimenter à 80% en deux heures seulement. Avec des dimensions de 1,80 mètre de large et 2 mètres de haut, Ted est pour l'instant réservé aux vignes larges, mais la firme prévoit d'ores et déjà un modèle pour vignes étroites.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Vous aimerez aussi

Vignette
La guerre contre l’érigeron est lancée
Le fort développement de l’érigeron conduit parfois les viticulteurs à des impasses techniques. Les techniciens recommandent de…
Vignette
Les pièges connectés cherchent leur place
Quasiment inexistants il y a trois ans, les pièges connectés gagnent du terrain. Leurs développeurs comptent bien s’appuyer sur …
Vignette
Lame et disques interceps font la paire
Au Château Le Payral, à Razac-de-Saussignac, en Dordogne, le désherbage est entièrement mécanique. Une stratégie efficace qui…
Vignette
Entretien du sol : redéfinir sa stratégie
Avec le retrait progressif des solutions chimiques, le désherbage devient de plus en plus technique. La diversification des…
Vignette
Gérer l'enherbement sous le rang et le rendement
Pascal Pelissou expérimente l’enherbement sous le rang depuis 2014, dans le cadre d’un groupe Écophyto-Dephy dont il fait partie…
Vignette
« Un résultat optimal en combinant chimique et mécanique »
Une stratégie mixte couplant désherbage chimique et travail du sol, telle est l’option de Mathieu Rousset, viticulteur à Saint-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole