Aller au contenu principal

Vers un versement des aides

Les responsables professionnels de la filière ont du taper du poing sur la table pour débloquer des moyens chez FranceAgriMer.
© C. de Nadaillac

Le 15 mars dernier, les responsables professionnels de la filière avaient exprimé leur mécontentement en quittant le conseil spécialisé de FranceAgriMer en pleine séance. En cause, les nombreux retards dans le paiement des aides et une transmission très tardive du PNA (plan national d’aides) pour l’année en cours, par le ministère de l’Agriculture à la Commission européenne.

15 ETP et un PNA validé

Une action qui commence à porter ses fruits puisque près d’un mois plus tard, les choses ont légèrement évolué. La filière a obtenu un rendez-vous avec Stéphane Le Foll ce jeudi 6 avril. Rendez-vous au terme duquel les responsables viticoles ont eu la confirmation que 15 ETP (équivalent temps plein) de plus seraient déployés par FranceAgriMer en vue de résorber les retards de paiement. Par ailleurs, le ministre a indiqué que la Commission avait officieusement validé le PNA. Cette validation permettra à FranceAgriMer de publier les mesures et de donner le nouveau cadre aux vignerons. Enfin, le ministre a annoncé la création d’un groupe de travail regroupant les professionnels, FranceAgriMer et le ministère, afin de trouver des mesures de simplification des procédures. Et ce, en vue d’éviter de nouveaux retards de paiement dans les années à venir. Il s’agirait notamment de forfaitiser certaines dépenses et d’établir des seuils. Entre autres, pour les aides à la promotion.

Plus d’infos sur l’action du 15 mars sur vigne.reussir.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Recevoir une retraite de chef d'exploitation tout en continuant de diriger son entreprise viticole est possible dans le cadre d'une Société par actions simplifiée (SAS).  © P. Cronenberger
Cumuler retraite et direction de son exploitation
La Société par actions simplifiée (SAS) permet de continuer à diriger son entreprise viticole tout en recevant une retraite de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole