Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

[VIGNE] Vente en ligne de vin : le domaine de Laballe trouve de nouveaux clients via lesgrappes.com

Lesgrappes.com propose une autre vision de l’économie du vin. La start-up, créée par Loïc Tanguy, veut rapprocher les vignerons des consommateurs. Cyril Laudet, vigneron du domaine de Laballe (Landes), travaille avec le site depuis trois ans. Cette commercialisation digitale lui a permis de diversifier ses débouchés.

Avec les Grappes, le domaine de Laballe a trouvé de nouveaux clients. « Pour ma part, ils vendent principalement à des professionnels. Ils s’adressent à un public que je n’ai pas. Les Grappes ont des clients, par exemple le groupe Accor, sur lesquels je ne sais pas intervenir », explique Cyril Laudet.

 

Croissance à deux chiffres

Le site propose d’affiner son choix selon les avis de la communauté, et d'échanger directement avec le vigneron. Au-delà de la vente, le site développe un aspect communautaire. Pour la famille Laudet, ce commerce en ligne avec lesgrappes.com affiche une progression à deux chiffres. Chaque semaine, le gérant du domaine de Lamballe reçoit des commandes du site internet. Le site transmet l’adresse du client et le bon de livraison.

 

Les Grappes regroupent 1000 producteurs

Les Grappes est aujourd’hui la première plateforme d’achat de vin en direct des vignerons récoltant. « Aujourd’hui, nous permettons aux particuliers et aux professionnels d’acheter directement auprès de 1 000 producteurs », explique Loïc Tanguy, fondateur du site lesgrappes.com. Le marché des ventes en ligne atteint aujourd’hui 600 millions d’euros. Si sa croissance s’est ralentie, elle reste « dynamique » selon la start-up. « Notre conviction est qu’il y a une très grosse place à prendre. On a démarré il y a quatre ans avec vingt vignerons. Désormais, nous avons une trentaine de demandes entrantes chaque mois. C’est le signe que notre projet séduit », affirme l’entrepreneur.

 

Lire aussi

Cap sur la vente directe aux particuliers

La vente multicanaux, une sécurité

Se grouper avec des producteurs locaux pour communiquer

 

Vente directe aux consommateurs ou à destination de professionnels

Les Grappes ont étendu leur champ d’action au fil des ans. Lancé autour d’un service de vente direct à destination des particuliers, le service s’est étoffé et s’adresse aussi aux professionnels (cavistes ou restaurateurs). Au modèle B to C, s’est ajouté les Grappes pro. « Dernièrement, nous avons également racheté un acteur de l’œnotourisme. L’objectif est de permettre à nos clients de réserver des activités oenotouristiques », détaille Loïc Tanguy.

 

50 % de la production est exportée

Le domaine de Laballe est situé dans les Landes, sur des sols de sables fauves, un terroir réputé pour la production d'Armagnac. « Nous sommes les premiers à y produire du vin. Nos vignes s'étendent sur des sols argilo-lumineux. Nos vignes sont élevées sur deux appellations : les terroirs landais qui constituent l’identité des vins et les côtes de gascogne », explique Cyril Laudet. Le domaine produit aujourd’hui 500 000 bouteilles de vin, dont 50 % est commercialisé à l’export.

Le vigneron a également repris les dernières vignes de Cap Breton. « Nous sommes sur les sables de l’océan. C’est un tout petit terroir. On y comptait 250 hectares de vigne il y a une centaine d’années. Là, nous sommes sur les 5 derniers hectares, plantés en chenin, en cabernet franc et en cabernet sauvignon ». 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Bernard Farges, président de la Cnaoc
[Covid-19] Bernard Farges, président de la Cnaoc : "Il est urgent de faire circuler l'argent"
Pour la Cnaoc, face à l'impact économique du Coronavirus, l’urgence c’est la trésorerie des acteurs de la filière viticole, afin…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole