Aller au contenu principal
Font Size

Une très chère protection maladie

La cotisation subsidiaire maladie grève le budget des exploitations ayant subi des aléas.
© Fotolia

Arrivée sous la forme d’une missive de l’Urssaf, certains viticulteurs ont eu une bien mauvaise surprise à la veille de Noël. Dans ce courrier, l’Union de recouvrement des cotisations de sécurité sociale réclamait le paiement d’une cotisation subsidiaire maladie (CSM).

En effet, mise en place par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016, la Protection sociale universelle maladie (Puma), se substitue à présent à la CMU de base. Une circulaire interministérielle du 15 novembre 2017 en fixe les modalités. Qui sont corsées !

Sont redevables de cette CSM, ceux qui ne perçoivent pas de revenus d’activité (ou moins de 3 862 euros) et dont les revenus fonciers (notamment les fermages) ou du capital sont supérieurs à 9 654 euros. Les vignerons ayant subi des aléas climatiques amputant très fortement leurs revenus en 2016, mais disposant de revenus annexes, se retrouvent donc fortement taxés. Une cotisation « incohérente et injuste », selon la FDSEA de Saône-et-Loire ; une mesure « injuste et qui précarise plus encore les exploitants qui ont un résultat déficitaire », s’insurge la Coordination rurale. Qui pointe le fait que « les revenus qui sont taxés via la cotisation Puma sont souvent des revenus qui permettent aux exploitants de combler leur déficit et les aident à vivre sur le reliquat ». Vue l’étendue des aléas climatiques en 2017, de très nombreux domaines risquent de se retrouver dans cette situation l’an prochain…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole