Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Une roussette de Savoie fruitée et structurée

Le domaine Florent Héritier, à Frangy en Haute-Savoie, produit des roussettes alliant finesse et structure. Voici les dessous de la Confession d’Etrables 2015, médaillée d’or au concours des vins de Savoie en 2016.

Des vendanges à bonne maturité

Pour réaliser la Confession d’Etrables 2015, Florent Héritier a attendu d’avoir un raisin très mûr, mais non surmûri. Il a fixé la date de vendange au 19 septembre, par dégustation des baies et pépins et analyse du titre alcoométrique potentiel (TAP). « Sur ce millésime, j’ai attendu malgré la chute d’acidité. Un raisin bien mûr est pour moi le meilleur moyen de faciliter le travail en cave, explique-t-il. Le TAP affichait 13,2 au matin de la récolte. » La vendange a été manuelle, en caissettes, et la qualité du millésime n’a pas nécessité de tri. La grêle n’a par ailleurs laissé au viticulteur que 30 hectolitres de vin par hectare. À l’arrivée au chai, le tout a été pressuré en vendange entière, et les jus n’ont pas été séparés. « À bonne maturité, la rafle apporte quelques composés intéressants pour la structure », confie le vigneron.

Une macération active des bourbes

Après un sulfitage à un gramme par hectolitre, Florent Héritier a procédé à une macération active des bourbes. Pour ce faire, il a placé le moût dans un tank à lait, assurant une agitation douce quatre heures durant. « Augmenter le contact entre les bourbes et le jus permet davantage de transferts d’arômes et de matière », estime-t-il. S’en est suivie une mise au froid à 6 °C pour un débourbage statique de 48 heures. « La température au débourbage est importante, ajoute le vigneron. Je préfère rester assez bas pour que la fermentation se lance en douceur. » Aucune protection particulière n’a été prise lors de ce laps de temps « car la roussette ne craint pas l’oxydation, assure-t-il, et je souhaite avoir un produit plus fruité que floral ».

(((photo)))

Fermentation longue et élevage sur lies

La fermentation alcoolique (FA) a débuté spontanément cinq jours après le débourbage. Le vigneron ayant maintenu la température à 15 °C tout au long de la FA, celle-ci a duré près de deux mois. Florent Héritier a ensuite soutiré la cuve et laissé le vin sur lies fines en cuve d’acier émaillé, sans bâtonnage, afin de gagner en gras et en volume. Un sulfitage à deux grammes par hecto juste avant Noël a suffi pour protéger le vin tout l’hiver et bloquer la malo qui n’avait toujours pas eu lieu. Fin avril, la cuve a été soutirée, filtrée sur plaques puis mise en bouteille dans la foulée, après ajustement du SO2 libre à 20 mg/l.

voir plus clair

Confession d’Etrables 2015

AOC roussette de savoie frangy

Cépage roussette

Altitude 400 mètres

Sol argilo-calcaire

Densité 7 500 pieds/hectare

Rendement 30 hl/ha

Vendanges manuelles en caisses

Pressurage à plateaux

Macération active des bourbes

Levurage indigène

Élevage en cuve sur lies

SO2 total 42 mg/l

Volume de la cuvée 40 hectolitres

Circuits de commercialisation vente directe, magasin de producteurs, cavistes, restaurants

Prix caveau 7,50 euros TTC

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
[Covid-19] Le Gouvernement dévoile 4 mesures pour soutenir les entreprises exportatrices
Pour faire face au ralentissement de l’économie lié à la pandémie de coronavirus, le gouvernement a mis en place un plan d’…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole