Aller au contenu principal

Une réunion de rentrée chargée

Aléas climatiques, vendanges et assurance récolte, importations espagnoles et vins sans IG, autorisations de plantation, prolongation de l’OCM vin, cépages résistants… Tous ces sujets étaient à l’ordre du jour de la rencontre entre le ministre de l’Agriculture et les représentants de la filière, le mardi 20 septembre. Sur le premier point, « nous sommes tous tombés d’accord sur le fait qu’il faut une plus grande mutualisation des assurances, rapporte Jérôme Despey, président du conseil spécialisé de FranceAgriMer. Faut-il pour cela la rendre obligatoire ? La lier aux aides de l’OCM viticole ? Nous allons réfléchir et faire très rapidement des propositions ». Stéphane Le Foll aurait par ailleurs confirmé la possibilité d’une exonération sur la taxe du foncier non bâti pour les victimes d’aléas climatiques, ainsi que de la prise en charge et non du report, des cotisations sociales.

Un groupe de travail sur les sans IG

Au niveau des autorisations de plantation, l’avis économique des interprofessions précédera dorénavant les demandes des ODG. Et le ministre a encouragé la filière à avancer sur le sujet de la contractualisation. « Il faut à présent passer des écrits aux actes », résume Jérôme Despey. Il devrait par ailleurs lancer un groupe de travail sur les vins sans IG au sein de FranceAgriMer, le ministre ayant appelé les professionnels à prendre leurs responsabilités sur le sujet.

Comme elle l’avait annoncé, la filière a réaffirmé sa volonté de conserver un régime spécifique d’OCM viticole après le 15 octobre 2018. Stéphane Le Foll s’y est lui aussi montré favorable. « Il a d’ailleurs évoqué le sujet lors de la réunion des ministres de l’Agriculture à Chambord cet été, et a reçu des échos positifs », relate Jérôme Despey. Il va néanmoins falloir obtenir des signes forts de la commission courant du premier semestre 2017.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[VIDEO] Vignes gelées : objectif bois de taille !
Après un gel conséquent, il est important de s’occuper des rameaux restants ou qui repoussent, afin d’assurer la pérennité du cep…
Lee touffes de soies blanches sur le pourtour de l’abdomen différencie le scarabée japonais adulte des autres coléoptères présents en France. © D. Cappaert/MSU
Le scarabée japonais, ravageur aux portes de l'Hexagone
Le scarabée japonais n’a pas encore été détecté en France. Cet insecte classé organisme de quarantaine prioritaire est sous haute…
Les vignobles de Vouvray et de Champagne touchés par la grêle
Ce jeudi 3 juin dans la soirée, un fort orage de grêle a touché quatre communes de l’appellation Vouvray. Un épisode similaire a…
Les variétés résistantes artaban, voltis, floreal et vidoc aux portes des vins AOC
Les quatre variétés résistantes Inrae-ResDur ont été confirmées comme étant des espèces de type Vitis vinifera par l’Office…
Prix des vignes 2020 : 4 points à retenir
Le bilan annuel établi par le groupe Safer sur les transactions de terres agricoles en 2020 montre un fort impact de la crise…
Guillaume Casanove, Gilles et Romain Lacroix, François Tissot et Alain Dourthe (de gauche à droite) travaillent de concert pour mettre en application la méthode Géophile au Mas des Boutes. © X. Delbecque
« La vigne a rapidement réagi à la méthode Géophile »
À Tresques, dans le Gard, les domaines Bernard Perret se sont lancés dans la méthode Géophile. Une approche globale de la vigne…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole