Aller au contenu principal

Une prolifération d’eudémis à venir ?

Avec le changement climatique, se pose la question de l’évolution des populations de bio-agresseurs de la vigne, et notamment des insectes. Jérôme Moreau, maître de conférences à l’Université de Bourgogne, est spécialiste de l’eudémis. Il nous livre ses premières prédictions.

Jérôme Moreau, maître de conférences à l’Université de Bourgogne, prévoie davantage de générations d'eudémis avec la hausse des températures.
© J. Moreau

« Les insectes sont des ectothermes, débute Jérôme Moreau, maître de conférences à l’Université de Bourgogne, c’est-à-dire que leur température corporelle est corrélée à celle de leur milieu. Le réchauffement climatique aura donc forcément un impact sur eux. » Mais quel type d’impact ? Et sera-t-il néfaste ? Voilà qui est plus difficile à augurer. « Nous ne pouvons qu’établir des prédictions, poursuit le chercheur, car nous manquons de données. Il faut effectuer davantage de travaux sur le sujet. » Néanmoins, les Allemands ont déjà établi qu’en trente ans, le premier vol d’eudémis s’est décalé de 15 jours. En 1983, il avait lieu à environ 120 jours (après le 1er janvier), et en 2013, à 107 jours. Une constatation étayée par des essais menés à Dijon en chambre climatique. Les larves d’eudémis se sont développées deux fois plus vite à 28 °C (moins de 20 jours) qu’à 22 °C (40 jours). Les larves étaient plus grosses.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole