Aller au contenu principal

Oenologie
Une nouvelle génération d´équipements de flash-détente


Le procédé de flash-détente, adapté au raisin par l´Inra, consiste à porter la vendange entre 85 et 90 ºC en quelques minutes, à l´égoutter, puis à lui faire subir un vide poussé (50 mBars). La température chute alors à 35 ºC en une seconde, entraînant la vaporisation de 7 à 10 % de l´eau contenue dans la baie. Ce qui génère à la fois des déchirures profondes de la pellicule et des micro-fissures sur l´ensemble de sa surface. La technique combine deux effets. Le chauffage de la vendange inhibe les activités enzymatiques (laccase...) et les fissures et déchirures favorisent l´extraction et la diffusion des composés phénoliques, tanins et anthocyanes.

Un système de chauffage basé sur le principe de l´échange vapeur
Les équipements proposés diffèrent par leur méthode de chauffage de la vendange. Imeca DT proposait jusqu´à l´an dernier un chauffage de la vendange en l´immergeant dans un moût chaud (Thermocompact). « Mais ce système ne portait les raisins qu´à 70-75 ºC, regrette Jean-Louis Escudier de l´Inra, une température trop limite pour la flash-détente. » L´Inra a pour cette raison retiré son partenariat avec Imeca DT. Actuellement trois autres sociétés commercialisent des équipements de flash-détente, Péra, Fabbri et Boccard. Leur système de chauffage est basé sur le principe de l´échange vapeur, jugé « plus efficace et plus rapide » par l´Inra. Il consiste à immerger le raisin dans un flux de vapeur (en l´absence complète d´oxygène), ce qui porte le raisin à la température voulue en 2 ou 3 minutes, sans macération. La vapeur se condense directement sur les pellicules de raisin, elle est issue du chauffage et de l´évaporation à faible pression d´une partie du jus d´égouttage du raisin.

Les plus lus

Le gel de la vigne occasionne des pertes de récolte.
Gel de la vigne, comment lutter ? 8 choses à savoir absolument
Ces dernières années, le gel de la vigne a été l’un des facteurs principaux de la baisse de production des vignobles français.…
Les terroirs de sable font partie des rares qui peuvent accueillir des vignes en franc de pied sans danger, car le phylloxéra ne peut y creuser de galeries.
Jusqu’où céder aux sirènes du franc de pied en viticulture ?
La culture des vignes en franc de pied attire de plus en plus de vignerons, pour des motifs œnologiques ou agronomiques. S’il…
L'enherbement fait partie des pratiques culturales favorisant la captation de l'eau pluviale dans les vignes.
Eau de pluie : comment favoriser sa récupération par les vignes ?
L’eau était au cœur des septièmes Assises des vins du Sud-Ouest, le 13 janvier dernier. S’il a beaucoup été question d’irrigation…
applications météo gratuites disponibles sur smartphone
Application météo agricole gratuite : quelle est la plus précise ?
Dans le champ de la météo, difficile de s’y retrouver dans la multitude d’applications proposées sur smartphone. Facilité d’…
Le viticulteur Vincent Quenard brasse ses bières.
« On revient peu à peu à de la polyculture », Vincent Quenard, viticulteur au Domaine Claude Quenard et fils, à Chignin, en Savoie
  Vincent Quenard est à la fois viticulteur et brasseur. Cette seconde activité lui permet de lisser l'impact des aléas…
De multiples critères interviennent dans l'impression de qualité et de fiabilité d'un matériel.
Matériels viticoles : la fiabilité est-elle en baisse ?
Sur les réseaux sociaux, des viticulteurs regrettent le manque de fiabilité des machines agricoles de dernière génération. Ces…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole