Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Oenologie
Une nouvelle génération d´équipements de flash-détente


Le procédé de flash-détente, adapté au raisin par l´Inra, consiste à porter la vendange entre 85 et 90 ºC en quelques minutes, à l´égoutter, puis à lui faire subir un vide poussé (50 mBars). La température chute alors à 35 ºC en une seconde, entraînant la vaporisation de 7 à 10 % de l´eau contenue dans la baie. Ce qui génère à la fois des déchirures profondes de la pellicule et des micro-fissures sur l´ensemble de sa surface. La technique combine deux effets. Le chauffage de la vendange inhibe les activités enzymatiques (laccase...) et les fissures et déchirures favorisent l´extraction et la diffusion des composés phénoliques, tanins et anthocyanes.

Un système de chauffage basé sur le principe de l´échange vapeur
Les équipements proposés diffèrent par leur méthode de chauffage de la vendange. Imeca DT proposait jusqu´à l´an dernier un chauffage de la vendange en l´immergeant dans un moût chaud (Thermocompact). « Mais ce système ne portait les raisins qu´à 70-75 ºC, regrette Jean-Louis Escudier de l´Inra, une température trop limite pour la flash-détente. » L´Inra a pour cette raison retiré son partenariat avec Imeca DT. Actuellement trois autres sociétés commercialisent des équipements de flash-détente, Péra, Fabbri et Boccard. Leur système de chauffage est basé sur le principe de l´échange vapeur, jugé « plus efficace et plus rapide » par l´Inra. Il consiste à immerger le raisin dans un flux de vapeur (en l´absence complète d´oxygène), ce qui porte le raisin à la température voulue en 2 ou 3 minutes, sans macération. La vapeur se condense directement sur les pellicules de raisin, elle est issue du chauffage et de l´évaporation à faible pression d´une partie du jus d´égouttage du raisin.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

La boarmie et une chenille arpenteuse qui se confond avec le bois ou les vrilles. © IFV Alsace
La boarmie, mange-bourgeon de la vigne
La boarmie est un mange-bourgeons qui peut attaquer la vigne du stade gonflement des bourgeons jusqu’au stade une feuille étalée…
L’agenda vitivinicole du mois de février
Février est le mois le plus court de l’année, mais certainement pas le moins dense. Salons, colloques, journées techniques,…
L’ISVV développe sa propre base de données microbienne
Microflora, la cellule de transfert de l’ISVV (1), propose depuis l’automne d’identifier les micro-…
Les drones en viticultures sont principalement utilisés pour réaliser des cartographies montrant l'indice de végétation NDVI des parcelles. © BIVB
Zoom sur les capteurs de végétation
La viticulture de précision est rendue possible par le développement des capteurs. Voici un point sur leur mode de fonctionnement…
carte INAO appellation Bourgogne
Les vignerons bourguignons prêts à faire le siège de l’Inao
Les projets de délimitation de l’AOC bourgogne par l’Inao hérissent le vignoble bourguignon. Un rassemblement est lancé pour le 6…
Rayon vin du Leclerc Ville-la-Grand © E. Brugvin
En grande distribution, le rayon vins se réinvente
Dans un contexte de baisse de la consommation de vin, de changement des habitudes d’achat, et depuis la loi Egalim, de la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole