Aller au contenu principal

Une déco originale, sans en faire des caisses

Alexandra Ragache est l’auteur du livre Caisses à vin récup’. Au fil des pages, elle propose des projets divers et ludiques pour donner une seconde vie à ses caisses de vin en bois.

Créatrice touche-à-tout et auteur du livre Caisses à vin récup’, Alexandra Ragache vit aujourd’hui au milieu des vignes, dans le Vaucluse. « Ce qui a sans doute influencé mon travail », s’amuse-t-elle. Son inspiration, elle la tient aussi de son père, fervent amateur de bonnes bouteilles. « J’avais la chance d’avoir pleins de formats différents, reconnait-elle. Alors je trouvais vraiment dommage de ne pas les utiliser. » Pour l’édition du livre, la créatrice s’est aussi fait offrir des caisses en bois par la maison Goujon à Bordeaux. Enfin, pour agrandir sa collection, elle n’a pas hésité non plus à aller faire ses emplettes dans les caves alentours. « Car souvent, les gens autour de moi ne voulaient pas les donner. C’est un très bel objet, qui peut être vecteur de souvenirs. » D’ailleurs, il n’est pas toujours facile de les découper et de les customiser. « J’ai récupéré un jour une caisse d’un grand cru de Saint-Émilion très vieux, se souvient-elle. L’étiquette était patinée et ça me faisait mal au cœur de l’abîmer, j’ai préféré ne pas la toucher. »

Jouer sur les noms de domaines pour un aspect plus rustique

Pour le reste, Alexandra Ragache n’hésite pas et laisse libre cours à son imagination, à grand renfort de perceuse, de scie sauteuse ou de peinture. « Je voulais vraiment donner un côté design et assez moderne à cet ouvrage, explique-t-elle. Mais on pourrait tout aussi bien imaginer une table basse avec uniquement des noms de domaines, pour un aspect plus rustique. » Une chose est sûre la créatrice n’est pas en manque d’imagination. « Au départ, le fait de devoir imaginer vingt projets me faisait peur, mais aujourd’hui, j’ai déjà pleins d’idées pour un éventuel deuxième tome », sourit-elle. Et pourquoi pas imaginer de faire de la récup’avec d’autres éléments du vin, comme les bouchons. « J’en ai énormément et j’y ai bien sûr pensé. Mais je trouve quand même que le travail avec les caisses est plus facile et laisse plus de choix. » Et c’est bien l’impression qui ressort à la lecture de l’ouvrage. Des projets étonnants, accessibles et ouverts à tous. Comme un bon vin en somme…

« J’ai récupéré un jour une caisse d’un grand cru de Saint-Émilion très vieux. L’étiquette était patinée et ça me faisait mal au cœur de l’abîmer, j’ai préféré ne pas la toucher. »
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Grégoire dévoile la GT3, sa nouvelle machine à vendanger tractée
Bénéficiant de nombreuses améliorations des grandes sœurs automotrices, les machines à vendanger Grégoire GT3 prennent la place…
action de la confédération paysanne dans des vignes de Bernard Arnault (LVMH).
Vendanges sauvages d’une parcelle de vigne appartenant à LVMH
La Confédération paysanne a récolté plus de 1,5 tonne de raisins le 28 août d’une parcelle du Château d’Esclans pour dénoncer l’…
Pellenc lance l'Optimum 240, un enjambeur à cabine centrale pour une bonne visibilité au travail du sol.
Pellenc - L'enjambeur Optimum 240 conjugue visibilité et maniabilité
  Pellenc dévoile un nouvel enjambeur, l'Optimum 240, à l'occasion du salon Viti Vini 2022.
L'épopée des vignerons, documentaire diffusé sur France
La grande histoire des vignerons contée en images
France 3 a diffusé le 7 septembre dernier « L’épopée des vignerons », un documentaire passionnant réalisé par Emmanuelle…
La vanne est vissée à quatre endroits au conquêt.
[Astuce] « J’ai mis une vanne sur mon bac de remontage dans mon chai de vinification »
Georges Paire, du domaine des Pothiers à Villemontais, dans la Loire, a installé une vanne sur son bac de remontage, pour éviter…
La rafle, quand elle est bien utilisée, apporte fraîcheur et complexité. De plus en plus de vignerons y reviennent.
La rafle de raisin, une matière avec de nombreux atouts
Moins d’alcool et plus de complexité, c’est ce qu’apporte la vinification avec les rafles quand elle est bien maîtrisée.…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole