Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bordelais
Un outil pour prévoir la couleur des rosés


Qu´il est difficile de prévoir la couleur finale des vins rosés à partir de celle du moût en macération ! Les pertes d´intensité colorante entre le moût et le vin peuvent en effet varier de 20 à 80 %. Le vinificateur a donc souvent du mal à ajuster le temps de macération du moût avec les baies en fonction de la couleur finale désirée. Le problème est cependant en passe d´être résolu. La Chambre d´agriculture de la Gironde termine la mise au point d´un appareil très simple à utiliser en cave qui permet de doser instantanément les anthocyanes dans le moût et de prévoir la couleur du vin.
La Chambre d´agriculture de Gironde met au point un appareil portable pour ajuster le temps de macération des rosés. ©B. Compagnon

Un petit boîtier qui mesure la DO 520 du moût
« Il s´agit d´un petit boîtier électronique qui mesure la DO 520 (densité optique à 520) du moût, explique Jean-Christophe Crachereau. Il suffit de diluer au préalable le jus dans de l´acide chlorhydrique, (selon la méthode de dosage de Puissant Léon). L´appareil donne également l´intensité colorante modifiée du futur vin. » Celle-ci est calculée par une formule mathématique, validée par l´inventeur du système pour les trois cépages merlot, cabernet franc et cabernet sauvignon sur plusieurs millésimes.
Le dosage des anthocyanes est déjà possible par IRTF ou par spectrophotomètre, mais nécessite d´envoyer un échantillon en laboratoire, ce qui retarde le résultat tandis que la macération en cuve se poursuit. Avec cet appareil, la prise de décision pour arrêter la macération est immédiate. Jean-Christophe Crachereau espère sa commercialisation avant les prochaines vendanges, « pour un prix non fixé mais de l´ordre de 600 euros ». Il pourra également doser l´activité laccase des moûts.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
De l’expérimental à la cuvée sur-mesure
En Champagne, Julien Launois a commencé par tester l’impact des différentes chauffes d’un fût sur ses vins. Puis, celui de la…
Avec sa benne et son blocage de différentiel, le Jobber EV5 peut répondre aux attentes de certains viticulteurs. © Deltamics
Le courant passe pour les quads et les SSV
L’offre en quad et SSV électriques est encore très restreinte. Mais de nouveaux modèles, plus adaptés à la viticulture, sont…
Thomas Gomes (à droite) et Guillaume Clemenceau ont commencé par travailler la syrah sur une parcelle de Maury, avant de décider de planter ce cépage sur leurs domaines respectifs situés dans le vignoble de Bordeaux. © J. Gravé
La syrah fait de nouveaux adeptes dans les vignes
Avec le réchauffement climatique, de plus en plus de vignerons cherchent des solutions dans l’encépagement. Expérimenter la syrah…
Vignette
« Nous avons monté un Speedway sans hydraulique »
Vignerons dans le Vendômois, Florent et Charles Jumert travaillent le sol sous le rang avec un intercep Belhomme, sur lequel ils…
L’électricité, moteur de la traction
La traction est certainement la fonction la plus difficile à électriser sur une exploitation, tant elle peut être exigeante en…
La cave de Saint-Pourçain lance la 33e édition de sa cuvée La Ficelle
Malgré des volumes en forte baisse pour cause de sécheresse, la cave de Saint-Pourçain a choisi de préserver les volumes de sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole