Aller au contenu principal
Font Size

Oenologie
Un « nuancier liquide » de 21 couleurs pour le rosé de Provence

Le Centre du rosé crée une gamme de 21 couleurs synthétiques de référence pour mieux évaluer les rosés de Provence, à l´usage des professionnels, voire peut-être des consommateurs.


En Provence, le Centre du rosé, devrait proposer prochainement un « nuancier liquide » représentant la palette des principales couleurs des vins rosés provençaux. Il s´agit pour l´instant d´un ensemble de 21 tubes contenant différentes dilutions de colorants. Loin d´être un gadget, cet outil a été élaboré à la demande des vinificateurs, techniciens et metteurs en marché. « La couleur est primordiale dans l´appréciation des vins rosés, explique Gilles Masson, directeur du Centre. D´abord parce que le verre blanc des bouteilles de rosé permet d´apprécier cette couleur et ensuite parce que le rosé présente une gamme de couleur plus variée que les autres vins. Les professionnels sont demandeurs de repères objectifs pour la qualifier. »
Un nuancier sur papier existait déjà, représentant une grille de cases colorées, mais comparer un liquide transparent à une surface opaque n´était pas chose aisée.
©C. Bioteau


Une véritable carte d´identité
Les 21 couleurs de référence ont été minutieusement choisies à partir des analyses et observations des vins analysés au Centre depuis 4 ans. Les expérimentateurs ont également sélectionné 21 rosés du millésime 2002 qui correspondaient à ces références. « Mais, la couleur des vins évoluant relativement vite, nous avons eu recours à des colorants stables dans le temps. » En l´occurrence des colorants métallifères, stables également à la lumière, mis en solution dans des solvants organiques.
Autre avantage du nuancier liquide, il pourrait enfin faire le lien entre le vocabulaire descriptif utilisé par les dégustateurs (rose pêche, rose saumon...), souvent subjectif, et les données analytiques sur la couleur mesurées en laboratoire (intensité colorante, densité optique, nuance, données chromamétriques), données peu évocatrices. Car chaque référence du nuancier possédera une véritable carte d´identité, c´est à dire l´ensemble des informations analytiques et même techniques qui le concernent.

Par exemple, le tube de couleur dite « pêche » correspond à une DO420 (jaune) de 0,074, une DO520 (rouge) de 0,059 une DO620 (bleu)de 0,006, une intensité colorante de 0,14 et une nuance de 1,26. Sa couleur est celle d´un grenache 2002 vinifié après macération pelliculaire de 4 heures à 18ºC....
Pour l´heure, il reste à terminer les tests de stabilité des colorants. A défaut d´une stabilité parfaite des solutions liquides, il faudrait se rabattre sur un support plastique.
Le nuancier sera ensuite utilisé par les professionnels, par exemple pour préciser les cahiers des charges des metteurs en marché. Gilles Masson n´exclut pas à terme, une version pour le grand public, par exemple dans les linéaires de grande distribution.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

L’aide à l'acquisition de pulvés performants est ouverte
Dans le cadre des objectifs de réduction des phytos et de l'application des ZNT, le gouvernement avait annoncé un…
[VIDEO] L'Orbis sert aussi bien pour le travail du sol superficiel que pour le roulage des couverts en vigne

L'association Arbre et Paysage en Champagne a organisé fin juin une journée de démonstration du nouvel outil du fabricant Roll…

Pour l'Axema, l'arrêt du glyphosate nécessiterait 5 ans de transition minimum
Une étude d'Axema conclut qu'il faudrait au minimum 5 ans pour assurer la transition du désherbage chimique sous le rang vers la…
Les baies du sauvignac sont irrégulières, sphériques avec une peau épaisse vert jaune devenant parfois rose à maturité, voire ambrée et tachetée de roux au soleil. © Vignobles Ducourt
Sauvignac, la nouvelle variété résistante autorisée en raisin de cuve
Le sauvignac, variété autorisée en France depuis mars dernier, présente une très bonne résistance à l’oïdium et une bonne…
L'antimétabolite 7dSH, produit par une cyanobactérie, inhibe tout comme le glyphosate la voie de synthèse du shikimate. Et ainsi la croissance de ces semis. © Brilisauer, K., Rapp, J., ...
La 7dSh pourrait être une future molécule pour herbicides de biocontrôle
Qu’est ce que la 7dSh ? La 7-deoxy-sedoheptulose, ou 7dSh, est une…
 © Clovis Michon
Un lavabo dans l'utilitaire pour se laver les mains
Salarié dans les travaux publics, Clovis Michon a installé dans sa fourgonnette un système pour se laver les mains.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole