Aller au contenu principal

[Astuce] Un mélangeur de bouillie phyto fait maison

Paul Borne, viticulteur à Laudun dans le Gard, s’est confectionné son propre mélangeur de bouillie phytosanitaire. Et cela grâce à une pompe de piscine de récupération, une cuve et quelques tuyaux !

 

Pour commencer, Paul Borne a créé le support. Il a adapté une plaque de tôle de 1,5 m de côté, qui sert de plateforme, sur un cadre réalisé à l’aide de vieux pieds de fûts à mazout et quelques barres de fer. Le viticulteur a ensuite récupéré un bidon alimentaire en plastique de 200 litres, qu’il a percé au fond. « Il faut faire attention à ce que le trou soit bien au centre », précise-t-il.

Puis il a réalisé le système de recirculation. Pour cela, il a récupéré une pompe de piscine qu’il a fixée sur la plateforme. Sur l’aspiration il a branché l’arrivée du fond de cuve. Le refoulement part vers le haut puis se sépare en deux grâce à un raccord en T. Deux vannes, de chaque côté du raccord, permettent d’envoyer la bouillie soit vers le mélangeur, soit vers le pulvé (une fois la bouillie bien mélangée). Le circuit est fait à l’aide de tuyaux de piscine de diamètre 50. Le retour vers la cuve se fait à hauteur des trois quarts de la cuve, sur le côté. « Pour raccorder les tuyaux à la cuve j’ai utilisé des bondes d’aspiration de piscine bien serrées avec beaucoup de mastic pour ça ne fuit pas », explique le viticulteur. Sur la bonde du haut de la cuve (refoulement), il a ajouté un réducteur pour augmenter la pression et un coude en 30, orienté vers le côté, pour créer un vortex.

Pour finir, Paul Borne a installé une arrivée d’eau grâce à un tuyau d’arrosage. Un sélecteur deux voies permet d’aller soit vers la cuve, soit vers son rince-bidons.

 

 

 

 

 

 

 

Le viticulteur se dit satisfait de son système. « Je mets presque deux fois moins de temps pour préparer mon pulvé, et la bouillie est beaucoup plus homogène, dit-il. Depuis je n’ai plus eu de problème de bouchage de buse, même avec les cuivres et soufres. » S’il devait l’améliorer, il placerait la pompe plus bas que le niveau de la cuve, pour éviter qu’elle se désamorce. Il imagine aussi un système pour suspendre et égoutter les bidons, équipé d’une gouttière qui se vide dans la cuve.

Coût Une centaine d’euros

Difficulté Moyenne

Temps Une journée

Les plus lus

Le poudrage est souvent réservé à la période sensible.
Soufre poudre ou mouillable : les critères de choix en vigne
Bien que le soufre mouillable ait de nombreux avantages en termes d’emploi, la forme en poudre n’est pas à négliger. Elle permet…
Certains constructeurs combinent une tondeuse à une rogneuse.
Les rogneuses traînées, synonymes de productivité

Les rogneuses traînées sont des machines offrant de bons débits de chantier, adaptées à des surfaces minimales de 30 à 40…

Fabien Marie, viticulteur en Charente-Maritime : « La rogneuse traînée est incomparable en termes de maniabilité dans les tournières. »
« Je gagne en débit de chantier avec ma rogneuse traînée »

Viticulteurs et entrepreneurs en Charente-Maritime, Laurent et Fabien Marie sont équipés de deux rogneuses traînées. Un…

René Becker, consultant et formateur indépendant, spécialiste de la biodynamie.
« En 100 ans, la viticulture en biodynamie n’a jamais été aussi actuelle »

René Becker, consultant et formateur en biodynamie, dresse un bilan et des perspectives pour la biodynamie à l’occasion du…

Le biochar épandu au pied des vignes permet d'améliorer la rétention en eau, selon des observations récentes.
Quels produits utiliser contre la sécheresse en viticulture ?

Qu’ils agissent sur la plante pour les biostimulants, ou sur le sol pour les biochars, il existe des leviers pour aider la…

Planter des vignes en gobelet et introduire des engrais verts en interrang sont deux leviers permettant de lutter contre la sécheresse.
Une diversité de pratiques culturales pour lutter contre la sécheresse de la vigne

Cépages tolérants, conduite en gobelet, palissage assoupli, présence de couverts végétaux ou encore d’arbres sont autant de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole