Aller au contenu principal

Un masque pour sauver des vies

L’entreprise Dräger commercialise le Saver, un appareil respiratoire pour évacuation d’urgence. Un dispositif rassurant lors des vinifications.

Voici un appareil susceptible d’éviter quelques drames redoutés par tous au moment des vinifications. Développé plus particulièrement pour l’industrie chimique, le Dräger Saver est un dispositif de sauvetage qui délivre de l’oxygène le temps de s’extirper d’une atmosphère saturée en gaz nocifs. « Nous travaillons avec des vignerons depuis de nombreuses années, indique Jean-Georges Klein, responsable de marché chez Dräger. C’est un équipement qui répond tout à fait à la problématique de la cave, et qui donne une chance de ressortir vivant d’une cuve en fermentation. » Le Saver est intégré dans une sacoche, et contient un masque relié à une bouteille d’oxygène, procurant 10 minutes d’air frais. Tout est adapté de façon à ce que l’utilisation soit la plus simple possible. Dès que l’on sort la cagoule, le système s’enclenche et entraîne le débit d’air (35 à 37 litres par minute). Il n’y a plus qu’à l’enfiler sur sa tête et à quitter la zone à risque, en portant la sacoche en bandoulière. Un sifflet d’alarme avertit en fin d’autonomie. Le masque a une bonne visibilité et s’ajuste à la présence de lunettes ou de barbe !

Secourir un collègue sans risquer sa propre vie

« Le plus pertinent, c’est que l’opérateur emporte l’appareil dès qu’il a une tâche particulièrement dangereuse à effectuer », explique Jean-Georges Klein. On pense notamment au décuvage. « Mais le Saver peut aussi être utilisé pour une opération de sauvetage. Si une personne est prise au piège dans une cuve, un collègue peut aller chercher le dispositif, l’enfiler et secourir son collègue sans risquer sa propre vie », ajoute-t-il. L’entretien est peu contraignant, puisqu’il suffit de contrôler visuellement le système de plombage et le manomètre de la bouteille tous les ans. L’entreprise Dräger passe quant à elle tous les dix ans pour un contrôle plus complet. En cas d’utilisation, le Saver doit être nettoyé, la bouteille changée et le plombage remplacé.

Le modèle le plus simple vaut 605 euros hors taxes, et selon les zones des aides de la MSA peuvent être octroyées.

Pour plus d’informations et connaître l’interlocuteur le plus proche, contactez le 03 88 40 76 76 ou rendez-vous sur www.draeger.com.

« C’est un outil simple, abordable et très sécurisant »

« Par chance, je n’ai jamais eu à utiliser le Dräger Saver. Mais savoir qu’il est placé à proximité est sécurisant. Nous en avons installé un dans chaque cuvier. Tous les employés amenés à travailler dans la cave sont informés de son existence et de sa localisation, et nous montrons systématiquement aux nouveaux arrivants comment il fonctionne. Ce n’est vraiment pas un outil contraignant, et l’investissement n’est pas très lourd, d’autant plus que l’appareil se conserve longtemps. Il suffit de vérifier tous les ans que la bouteille est toujours pleine, c’est très rapide. Cet appareil ne résoudra peut-être pas le problème des décès par asphyxie en cave, mais je pense que cela évitera les accidents où l’on a deux victimes au lieu d’une, car la deuxième a essayé de secourir la première sans protection. »

Alix Combes, directeur du château la Tour Carnet, à Saint-Laurent-Médoc, en Gironde
voir plus clair

Dräger Saver CF10

Poids avec bouteille 5,9 kg avec coque rigide ou 4,2 kg avec sac souple

Dimensions 260 x 510 x 190 mm

Débit d’air dans la cagoule 35-37 l/min

Bouteille (aluminium) 2 l à 200 bars

Accessoires ceinture, plombage, kit de montage mural pour armoire

Prix 605 euros hors taxes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole