Aller au contenu principal
Font Size

Un caisson ravitailleur pour les granulés

Vigneron à Crézancy-en-Sancerre dans le Cher, Nicolas Millet a conçu un caisson pour charger son épandeur d’amendements organiques en granulés.

 

1- Nicolas Millet chargeait des big-bags de 250 kg d’amendements organiques sous forme de granulés, à l’aide d’un lève-sac autoconstruit avant de construire son caisson. Il fallait compter une dizaine de minutes pour remplir l’épandeur, presque autant de temps que pour épandre son contenu.

2- Le vigneron a eu l’idée d’exploiter une "benne à vendange inox foulopompe qui ne servait plus et difficile à vendre de nos jours". Nicolas Millet a commencé par enlever l’essieu, la flèche et tous les éléments annexes pour ne garder que le châssis et la caisse.

3- La longueur de la caisse a été réduite par deux en découpant toute une partie centrale puis en ressoudant les deux extrémités.

4- Le vigneron a fait installer une trappe en inox, dont l’ouverture est pilotée en cabine, grâce à un vérin hydraulique. Au besoin, il est possible de déboulonner le vérin et d’ouvrir/fermer manuellement la trappe.

5- Évoluant sur une exploitation très regroupée, Nicolas Millet travaille toujours avec un autre opérateur pendant la fertilisation. Ce dernier navigue sans arrêt avec le chargeur télescopique entre le siège d’exploitation et les parcelles. Pendant que Nicolas épand, il a dix minutes pour aller remplir la caisse de quatre big-bags à l’aide d’un chariot élévateur et revenir. Moins d’une minute suffit ensuite pour vider la caisse dans l’épandeur d’engrais, ce qui lui a permis de réduire quasiment par deux le temps consacré à l’épandage des amendements organiques. "Un gain de temps précieux car je n’épands que quand les sols sont gelés", confie-t-il. Le vigneron apprécie également de ne plus avoir à sortir de cabine pour ouvrir les big-bags, avec le risque de se prendre la poussière dans la figure par temps venteux.

6- La caisse sert également aux voisins agriculteurs pour le remplissage des trémies sur les semoirs, par exemple, à d’autres moments de la saison.

Coût estimé 500 euros, sans compter la benne à vendange, déjà présente sur l’exploitation

Temps 3 à 4 jours

Difficulté moyenne

Plus de photos et une vidéo sur machinisme.reussir.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
cuves dans une coopérative en Gironde
Plan d’aide à la filière vin : 1,3 million d'hectolitres en suspens
Pilier du plan d’aide spécifique du gouvernement à la filière vin, l’aide à la distillation s’avère sous dimensionnée par rapport…
 © DR
Diag’Pulvé, un outil pour estimer la qualité d’application avec son smartphone
Pour mesurer rapidement la qualité de la pulvérisation, un projet de recherche appliquée dénommé Diag’Pulvé (1) vient…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole