Aller au contenu principal

Insolite
Traiter en biodynamie avec un ULM

Afin de limiter les passages dans les vignes et le tassement des sols qui en résulte, Alain Réaut, vigneron champenois et passionné d’aviation, traite ses vignes en ULM.

« Que ce soit en agriculture conventionnelle ou en agriculture biologique, le nombre et la fréquence des traitements ne sont guère différents. Par contre, en biodynamie, avec les traitements préventifs contre les maladies cryptogamiques, les préparations biodynamiques et les tisanes de plantes utilisées comme éliciteurs, les passages dans les vignes sont beaucoup plus nombreux. Si l'on veut respecter le calendrier des semis et passer en « jours fruits », ce qui est favorable à la vigne et qu'il a plu la veille, avec un enjambeur et sans avoir la possibilité d'utiliser des pneus extra-larges dans nos vignes étroites champenoises, on matraque le sol, on l'asphyxie. C'est ainsi qu'en 1996, j'ai eu l'idée, étant également passionné par l'aviation, de joindre l'utile à l'agréable et de traiter les vignes en ULM », explique Alain Réaut. Avec deux autres vignerons, ils achètent en commun un ULM.

« Une amélioration de la qualité des vins »

« Ils ne m'ont pas suivi tout de suite mais se sont montrés convaincus à la dégustation des vins. Dés que je suis passé à l'ULM, la qualité des vins a changé avec le détassement des sols et ce, de manière spectaculaire. Ce qui prouve que la vie du sol est essentiel ». Si les conditions météorologiques ne permettent pas le décollage de l'appareil, ce qui arrive de plus en plus souvent « et qui doit être une conséquence du changement climatique », Alain Réaut a recours à des brouettes à chenilles pour traiter. Ce qui va évidemment beaucoup moins vite. Sachant qu'avec un ULM, si la configuration du sol est idéale, deux ha sont traités en... 27 secondes ! Un gain de temps et d'économie d'énergie à afficher à la colonne crédit du bilan carbone, selon  Alain Réaut. Seul point noir : la pression administrative qui l'oblige à demander des autorisations pour vol rasant ( à 1,5 m des piquets) et les contrôles assortis. « Tout est fait pour que l'on arrête de voler. C'est dommage car en traitant mes vignes avec des produits naturels, faits pour ramener du vivant, j'arrosais également les bois ou les vignes alentours, ce qui ne pouvait leur faire que du bien ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Glyphosate : seuls les usages sur le cavaillon et dans les parcelles non-mécanisables seront maintenus en vigne
Après trois ans de suspense, les conditions de restriction du glyphosate sont enfin précisées. Il restera autorisé dans les…
L'élévateur de vendange a remplacé six porteurs.  © Alabeurthe
[VIDEO] Un tapis élévateur pour mécaniser la vendange manuelle
Depuis 2019, Michel Laroche est équipé d’un tapis élévateur sur tracteur enjambeur pour remplacer les porteurs.
Le mildiou produit ses œufs en associant deux types sexuels différents et utilisent une hormone pour y arriver. Cela ouvre la voie à une potentielle lutte par confusion. © Inra
Lutter contre le mildiou par confusion sexuelle ?
Un groupe de chercheurs français vient de faire une découverte importante sur les gènes du déterminisme sexuel du mildiou, ce qui…
Le fort pouvoir mellifère de la phacélie est un précieux allié dans les cultures. © Jouffray-Drillaud
La phacélie, une plante alliée du vignoble
La phacélie est une plante utilisée dans certains mélanges d’engrais verts viticoles pour son très fort pouvoir mellifère et sa…
Cinq questions sur les analyses de résidus de pesticides dans les vins menées par l'association Alerte aux toxiques
La publication le 15 septembre dernier des résultats d’analyse de résidus de pesticides dans 22 vins dont une majorité certifiés…
Les teintures-mères utilisées pour l'isothérapie ont été réalisées à partir d'organes de vignes atteints par le mildiou. © CAB
Homéopathie en vigne, des effets ponctuels
L’homéopathie et l’isothérapie ont été testées dans le Val de Loire. Il en ressort des premières conclusions assez intéressantes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole