Aller au contenu principal

Insolite
Traiter en biodynamie avec un ULM

Afin de limiter les passages dans les vignes et le tassement des sols qui en résulte, Alain Réaut, vigneron champenois et passionné d’aviation, traite ses vignes en ULM.

« Que ce soit en agriculture conventionnelle ou en agriculture biologique, le nombre et la fréquence des traitements ne sont guère différents. Par contre, en biodynamie, avec les traitements préventifs contre les maladies cryptogamiques, les préparations biodynamiques et les tisanes de plantes utilisées comme éliciteurs, les passages dans les vignes sont beaucoup plus nombreux. Si l'on veut respecter le calendrier des semis et passer en « jours fruits », ce qui est favorable à la vigne et qu'il a plu la veille, avec un enjambeur et sans avoir la possibilité d'utiliser des pneus extra-larges dans nos vignes étroites champenoises, on matraque le sol, on l'asphyxie. C'est ainsi qu'en 1996, j'ai eu l'idée, étant également passionné par l'aviation, de joindre l'utile à l'agréable et de traiter les vignes en ULM », explique Alain Réaut. Avec deux autres vignerons, ils achètent en commun un ULM.

« Une amélioration de la qualité des vins »

« Ils ne m'ont pas suivi tout de suite mais se sont montrés convaincus à la dégustation des vins. Dés que je suis passé à l'ULM, la qualité des vins a changé avec le détassement des sols et ce, de manière spectaculaire. Ce qui prouve que la vie du sol est essentiel ». Si les conditions météorologiques ne permettent pas le décollage de l'appareil, ce qui arrive de plus en plus souvent « et qui doit être une conséquence du changement climatique », Alain Réaut a recours à des brouettes à chenilles pour traiter. Ce qui va évidemment beaucoup moins vite. Sachant qu'avec un ULM, si la configuration du sol est idéale, deux ha sont traités en... 27 secondes ! Un gain de temps et d'économie d'énergie à afficher à la colonne crédit du bilan carbone, selon  Alain Réaut. Seul point noir : la pression administrative qui l'oblige à demander des autorisations pour vol rasant ( à 1,5 m des piquets) et les contrôles assortis. « Tout est fait pour que l'on arrête de voler. C'est dommage car en traitant mes vignes avec des produits naturels, faits pour ramener du vivant, j'arrosais également les bois ou les vignes alentours, ce qui ne pouvait leur faire que du bien ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Après le gel, la filière viticole face aux intolérances de l’opinion publique
Après une semaine sur le pied de guerre pour protéger leurs vignes contre le gel, vignerons et vigneronnes doivent maintenant…
Ce que l’on sait des dégâts de gel dans les vignobles septentrionaux
Dans les vignobles situés au nord de l’Hexagone, seule l'Alsace semble tirer son épingle du jeu après une semaine de gel d'une…
Gel : les élus de la vigne et du vin demandent « un plan de sauvetage » de la viticulture
Après une semaine de gel intense qui a touché la quasi-totalité des vignobles français, l’heure est à la mobilisation pour les…
Que faire sur les vignes touchées par le gel dans les jours qui suivent ?
Pour aider les viticulteurs à réagir face au gel, l’ICV et la Chambre d’agriculture du Var ont établi quelques préconisations à…
Gel : Les vignobles méridionaux trinquent
Les premières estimations de pertes de récolte dans les vignobles de la moitié sud de l’Hexagone se font connaître après un…
Gel : 28 % à 32 % de pertes de récolte pour la viticulture française en 2021, d’après les premières estimations
Réunie le 21 avril en conseil spécialisé de FranceAgriMer, la profession viticole a estimé que le gel du mois d’avril pourrait…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole