Aller au contenu principal

Tendres sont les bistrots

Pierrick Bourgault observe inlassablement les cafés, bars et bistrots, ces lieux fragilisés par la désertification des campagnes et les modes de vie urbains. Il vient de leur consacrer deux nouveaux livres.

La pile de livres consacrés aux bars et bistrots par Pierrick Bourgault est haute de 15 ouvrages. Le bistrot est le sujet favori de cet écrivain, journaliste indépendant, photographe et enseignant. « C’est un sujet inépuisable ». En guide, étude ethnologique, reportage, récit, exposition, site internet monbar.net… il en explore toutes les facettes. Le virus de la bistrophilie l’a atteint dès l’enfance, dans le bistrot d’un petit village de Mayenne tenu par son grand-père où il aimait passer du temps. Chaque bar a donc pour lui un attachant petit côté madeleine de Proust.

« Les bistrots sont des lieux de relations humaines », plaide Pierrick Bourgault, contrarié qu’on puisse les réduire à des seuls débits de boissons. « Un bistrot ne fabrique rien mais débite des conversations ». Avec Bistroscope, l’histoire de France racontée de cafés en bistrots, (éd. Chronique/La Martinière) paru en 2019, il montre leur rôle dans la « grande » histoire au fil des siècles. Évidemment, ce n’est pas le bistrot standardisé par la dernière déco à la mode qui l’intéresse mais le café de campagne ou de quartier, accessible à tous.

Tout un monde de convivialité à sauvegarder

C’est donc avec un plaisir certain qu’il a publié cette année La Mère Lapipe dans son bistrot (éd. Ateliers Henry Dougier), le portrait du Café du coin, un bar improbable du Mans, et de sa patronne Jeannine Lapipe. Dans ce lieu théâtral grâce à la personnalité de sa tenancière de 78 ans, la flûte de pet-pet (mousseux) se vend à 2,50 € tandis que les générations et milieux se mélangent. On y croise même un ex-ministre de l’Agriculture. La soirée finit à 3 h du matin ou à 21 h, selon l’humeur de Jeannine. Ce bar est en survie dans un quartier désertifié par la fuite des urbains. Un brin nostalgique, le livre peut se lire aussi comme un cri d’alarme face à un monde en voie de disparition.

Plus les années passent et plus Pierrick Bourgault passe du rôle d’observateur à celui de défenseur. Il fait ainsi partie du conseil scientifique de l’Association pour la reconnaissance de l’art de vivre dans les bistrots et cafés de France en tant que patrimoine culturel immatériel. Il s’investit dans la survie des bars-concerts, maillon précieux et oublié de la création musicale.

Et voilà que le coronavirus et sa distanciation sociale assènent un coup de plus. « Le monde des bistrots a basculé dans un cauchemar ». En hommage à ces lieux, chaque jour de confinement, il publie sur Facebook les photos d’un bar qu’il a immortalisé au gré de ses reportages en France ou dans le monde. « Les bistrots nous sauvent du monde virtuel qui produit des détresses solitaires. c’est important qu’ils existent ». Comme le Covid-19, les bars ont leurs statistiques mortifères. Il reste à espérer que ces lieux fragiles comptent beaucoup de guérisons.

« Un bistrot ne fabrique rien mais débite des conversations »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Le robot de pulvérisation viticole Yanmar YV01 a fait ses premières armes dans le vignoble champenois.
Yanmar robotise la pulvérisation viticole
Le constructeur japonais Yanmar a dévoilé au salon champenois Viteff un robot dédié à la pulvérisation viticole.
31 dossiers ont été retenus par le jury du Sitevi Innovations Awards
Sitevi Innovations Awards - Quels sont les nominés ?
En attendant de connaître les lauréats du Sitevi Innovation Awards, le Sitevi dévoile les nominés que le jury international a…
La ramasseuse de pierres nécessite un travail du sol fin en amont.
Florian Roux, viticulteur : « Je ramasse toutes sortes de pierres dans les vignes »
En Charente-Maritime, Florian Roux s’est équipé d’une ramasseuse de pierres interrangs. Une stratégie alternative au broyage.
Preview image for the video "Vacuum bugV2".
[VIDEO] Vacuum bug aspire les cicadelles de la flavescence dorée
Aspirer Scaphoideus titanus sur les feuilles de vigne plutôt que de traiter pourrait être une voie d'avenir pour limiter les…
Pellenc acquiert une part minoritaire d'AgreenCulture.
Pellenc se rapproche des robots autonomes d'Agreenculture
Pellenc prend une participation dans la startup toulousaine Agreenculture. 
Des systèmes de tri repensés
Des systèmes de tri repensés
Pour les vendanges 2021, Pellenc Pera Œnoprocess fait évoluer sa gamme de machines de tri mécanique et visionique. En voici les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole