Aller au contenu principal

Taxe Trump : la filière vins et spiritueux à nouveau dans l'attente de mesures concrètes

A la sortie d’un rendez-vous avec le premier Ministre Jean Castex, le 15 février, les représentants de la filière vitivinicole sont à nouveau en attente de mesures concrètes face au préjudice causé par la taxe Trump.

Jérôme Despey, président du Conseil Spécialisé Vin de FranceAgriMer, résume le rendez-vous de la filière avec le premier Ministre Jean Castex, le 15 février 2021, dans une vidéo postée sur le compte Twitter de la FNSEA dont il est aussi le secrétaire général.
© Capture écran

Le 15 février, face au premier Ministre, Jean Castex, Jérôme Despey, président du Conseil spécialisé Vin de FranceAgriMer, et César Giron, président de la FEVS (Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France), ont plaidé pour « un moratoire sur les sanctions actuellement en place » grâce à une prise de contact entre la Présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Président des Etats-Unis, Joe Biden. Ils souhaitent que le gouvernement français encourage cette négociation. La taxe Trump imposée par les Etats-Unis dans le cadre du conflit Airbus/Boeing, s'applique à une liste de produits européens depuis octobre 2019. Elle a été renforcée depuis le 12 janvier 2021, si bien que la FEVS chiffre désormais son impact à 1 milliard d’euros à fin 2021. En 2020, la France a vu son chiffre d'affaires avec les Etats-Unis, son premier client à l'export, reculer de 18%.

Lire aussi : Coup d’arrêt aux exportations de vins et spiritueux en 2020

Lors de ce rendez-vous du 15 janvier, Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, était également présent, ainsi que Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité, et Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises

Selon le communiqué publié par la filière* à l'issue du rendez-vous, le premier Ministre a « conclu la réunion en indiquant que la filière des vins et spiritueux ne devait avoir aucun doute sur la volonté du Gouvernement de régler cette difficulté d’une manière définitive ». Jean Castex a aussi « insisté sur la nécessité de trouver un engagement plus fort de la Commission européenne sur un mécanisme de compensation ». Pour ce qui est de la France, il s’est dit prêt à des « avancées budgétaires ».

Rappelons que déjà le 7 janvier dernier, la filière était sortie d’un rendez-vous avec le ministre de l’Economie et des Finances pleine d’espoirs… qui se sont jusqu’à présent mués en déceptions.

Lire aussi : La filière vins et spiritueux sous l'étau des taxes américaines

*Association Générale de la Production Viticole (CNAOC, CNIGP, Vignerons indépendants de France,Vignerons coopérateurs de France, FNSEA, JA), Comité National des Interprofessions Vin
Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France, Union des Maisons et Marques de Vin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Des nouvelles règles pour les emplois viticoles au 1er avril 2021
La viticulture comme l’ensemble des secteurs agricoles doit appliquer la nouvelle convention collective nationale agricole (CCNA…
À l'avenir, le désherbage à l'aide de glyphosate ne pourra intervenir qu'une fois par an et ce sur 20 % de la surface. © X. Delbecque
Usage du glyphosate en viticulture : ce qui va changer
Pour la campagne 2021 la grande majorité des produits à base de glyphosate sera utilisable comme à l’accoutumée. Ce sera ensuite…
Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant dans le Maine-et-Loire estime que le gros avantage des roues Kress est sa vitesse de travail, autour de 8km/h : " ça dépote" dit-il. © J.GRAVE
« Les doigts Kress, pour des jeunes vignes c’est parfait »
Dans le Maine-et-Loire, Olivier Lecomte, vigneron au Château de Passavant, dispose de tout un arsenal d’outils de travail du sol…
 © J. Grave
La HVE revoit ses IFT de référence à la baisse
Fin janvier la Commission nationale de la certification environnementale a annoncé une modification des IFT de référence pour le…
 © X. Delbecque
Des brosses intercep, pour un coup de propre rapide du rang de vigne
Les outils à brosses métalliques réalisent un faible travail du sol, mais ils se montrent intéressants lorsque les sols sont…
[Contenu partenaire] Le désherbage mixte, solution abordable et efficace pour sortir du glyphosate
Les pressions réglementaires comme sociétales imposent de trouver des alternatives au désherbage à base de glyphosate. Parmi les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole