Aller au contenu principal

beaujolais
Segmenter pour valoriser

« Une grande partie de notre vignoble est située en zone de coteaux, avec du gobelet, des vendanges manuelles et des rendements de l’ordre de 40 hl/ha, résumait Gilles Paris, président d’Inter-Beaujolais, lors de sa conférence de presse mi-mars. Nous n’avons donc pas d’avenir sans progression de la valorisation. » Une valorisation qui passera, toujours selon l’interprofession, par une meilleure lisibilité de son offre et donc par une plus grande segmentation des produits. « Nous devons améliorer l’image du beaujolais, poursuit-il ; démontrer tous les efforts que nous faisons. Pour ce faire, nous devons valoriser le parcellaire. » L’objectif est donc de faire reconnaître, par l’Inao, des premiers crus et des climats, à l’instar des bourguignons. Chaque cru réfléchit actuellement à la possibilité ou non d’en délimiter sur son terroir. « Il n’y a pas de lieu-dit à Chiroubles, illustre le président. L’appellation est constituée à 98 % du même terroir. A priori, il n’y aura donc pas de premier cru ou de climat dans cette zone. » En revanche, Morgon devrait demander la reconnaissance de la côte du Py ou encore des Charmes. L’interprofession est confiante. « Cela a été un oubli lors des décrets de 1937, note Jean Bourjade, délégué général d’Inter-Beaujolais. La notion de cru est restée quelque part dans les tiroirs alors que tout était prêt. Il s’agit juste de valider ce qui existe de manière historique. Leur reconnaissance par l’Inao ne devrait donc pas poser problème. » L’ODG des crus souhaiterait déposer le dossier de reconnaissance pour les climats d’ici fin 2016. Celui pour les premiers crus suivra. « Je suis confiant, indique Gilles Paris. Le Beaujolais aura des climats dans les deux prochaines années. »

Des beaujolais villages avec nom de village

Parallèlement à cela, Inter-Beaujolais envisage d’accoler le nom de certains villages ou coteaux à l’appellation beaujolais villages. « Nous ne savons pas encore lesquels, mais nous nous inspirons de ce qu’ont fait les côtes-du-rhône avec cairanne par exemple », note Gilles Paris. Si on comprend aisément l’intérêt, pour les vignerons, de valoriser par ce biais leurs terroirs les plus qualitatifs, on ne peut que rester dubitatif quant à l’impact sur le consommateur. Avec déjà plus de 1 200 dénominations géographiques cohabitant actuellement en France, comment pourra-t-il s’y retrouver ?

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Le Bearcub affiche une largeur de 1,32 m.
Un nouveau robot utilisable en viticulture
La start-up californienne Ztractor prépare un tracteur autonome électrique pour les vignes, mais pas uniquement.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole