Aller au contenu principal
Font Size

Retour à la moyenne pour la production mondiale de vin

Selon les premières estimations communiquées par l'OIV, le 31 octobre 2019, la production mondiale de vin est en baisse par rapport à l'exceptionnelle récolte de 2018 mais revient à un niveau moyen. Le phénomène se mesure aussi bien dans l'hémisphère nord que dans l'hémisphère sud.

L'OIV présente les estimations de la production mondiale de vin 2019 lors d'une conférence de presse animée par Pau Roca, son directeur général, le 31 octobre 2019.
Selon Pau Roca, le directeur général de l'OIV, la production mondiale de vin 2019 sera en baisse par rapport à 2018 mais revient au niveau moyen des cinq dernières années.
© OIV

Avec un volume estimé par l'OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin) à 263 millions d'hectolitres, la production mondiale de vin revient au niveau moyen de ces cinq dernières années.

 

Au sein de l'Union européenne, qui représente 60% de la production mondiale, la baisse de la production atteindrait au total 26,7 millions d'hectolitres par rapport à 2018. Le volume prévu est de 156 millions d'hectolitres.

 

En Italie (46,6 Mhl, -15%), en France (41,9 Mhl, -15%) et en Espagne (34,3 Mhl, -24%), le recul par rapport à 2018 se conjugue avec un recul plus ou moins fort par rapport à la moyenne des cinq dernières années dopée par le volumineux millésime 2018 (de 4% à 12% selon les pays). La double baisse se mesure aussi en Grèce (2 Mhl) avec un recul de 8% par rapport à 2018 et de 20% par rapport à la moyenne quinquennale.

 

Mais la situation est différente dans les autres pays européens. Le Portugal (6,7 Mhl) se distingue avec une récolte au dessus de celle de 2018 (+10%) et au dessus de la moyenne quinquennale. En Allemagne (9 Mhl), Autriche (2,6 Mhl), Roumanie (4,9 Mhl) et Hongrie (3,2 Mhl), la production recule par rapport à 2018 mais est au dessus ou au niveau de la moyenne quinquennale. C'est aussi le cas en Suisse (1,1 Mhl). 

 

Toujours dans l'hémisphère nord, la production progresse en Russie (6 Mhl) et surtout en Géorgie (1,8 Mhl) tandis qu'elle reste à "un niveau élevé aux Etats-Unis pour la quatrième année consécutive", indique le communiqué de l'OIV. La prévision pour ce pays est de 23,6 Mhl.

Une situation comparable dans l'hémisphère sud

En Amérique du Sud, l'Argentine (13 Mhl), le Chili (11,9 Mhl) et le Brésil (2,9 Mhl) enregistrent des baisses sensibles par rapport à 2018 mais des niveaux de production au dessus de la moyenne quinquennale.

 

La situation est moins favorable en Afrique du Sud (9,7 Mhl) où l'impact de la sécheresse se fait particulièrement ressentir. Pour la deuxième année consécutive, le volume de production y est inférieur à la moyenne.

 

En Australie (12,5 Mhl) comme en Nouvelle-Zélande (3 Mhl), la production est plus stable par rapport à 2018 et à la moyenne quinquennale .

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Selon les réglages, les brosses viennent plus ou moins lécher les pieds de vigne. © Boisselet
La brosse rotative intercep travaille en surface
Cet outil de travail du sol intercep permet un désherbage sous le rang tout en limitant les risques d’érosion.
Ecoceps
L'Ecocep revient sur le marché des interceps viticoles
Un an après la fermeture de CGC Agri, trois anciens salariés ont repris le brevet de l'Ecocep pour relancer cet outil de travail…
vinitech-sifel 2018
Le salon Vinitech-Sifel confirme la tenue de son édition 2020
La 22e édition du Vinitech-Sifel aura bien lieu du 1er au 3 décembre au parc des expositions de Bordeaux.…
La reconnaissance de « vins naturels » par Paris serait-elle contraire au droit européen ?
Les autorités françaises ont-elles l’intention de contourner la réglementation européenne en créant une nouvelle dénomination…
 © TikTok/ranjeet32432
Fixer aisément la barre du troisième point
L’astuce du mois nous vient des réseaux sociaux. Une idée pour attacher la barre de poussée du troisième point du tracteur d’une…
Pour les prochaines vendanges, la MSA recommande notamment d' éviter le travail face à face, d'organiser les départs en décalé et que chaque salarié conserve son seau et son sécateur pour l’utilisation, l’entretien et le nettoyage.  © J.- C. Gutner
Préparer les vendanges en contexte Covid
Dans le contexte sanitaire actuel, l’organisation des vendanges devra sans doute être adaptée pour prendre en compte le risque de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole