Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Recyclage des déchets : la filière vitivinicole peut mieux faire

Adivalor, association dédiée au recyclage des déchets agricoles, a présenté un bilan favorable de l’état de la collecte lors du dernier Salon de l’agriculture. Une campagne de communication est lancée pour mieux sensibiliser la filière viticole.

La filière viticole recycle à 80 % ses emballages plastiques mais seulement à 30 % les boites et sacs de soufre et de cuivre. © C. de Nadaillac
La filière viticole recycle à 80 % ses emballages plastiques mais seulement à 30 % les boites et sacs de soufre et de cuivre.
© C. de Nadaillac

En 2018, 77 000 tonnes d’emballages et plastiques usagés ont été collectées dans les filières agricoles et ont été recyclées à plus de 90 % (sauf pour les films de paillage). Important usager de produits conditionnés (protection des plantes, biocontrôle, chimie minérale, engrais foliaires, oligoéléments…), la viticulture présente des taux de collecte inférieurs à la moyenne, en particulier dans la moitié sud et à l’exception de quelques vignobles comme la Champagne et le Bordelais.

Une campagne de sensibilisation dédiée à la viticulture

« La situation est particulièrement perfectible en matière de sacs et de boîtes, dont la viticulture est un utilisateur important pour le soufre et le cuivre, avec des taux de collecte inférieurs à 30 % contre 80 % pour les emballages plastiques », signale Pierre de Lépinau, directeur général d’Adivalor. L’association a lancé en début d’année une campagne de communication auprès des vignerons pour les sensibiliser à ce geste et milite auprès des interprofessions pour que les démarches de certification, notamment environnementales, intègrent la gestion des déchets. En aval de la filière, un dispositif de collecte et de traitement des emballages vides de produits œnologiques et d’hygiène de la cave (EVPOH) a été mis en place il y a un an. Selon Pierre de Lépinau, il a permis en 2019 de collecter une centaine de tonnes. « Les caves privées ou coopératives participent activement à la mise en place de la démarche », se félicite-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

[Coronavirus] Quelles sont les mesures de confinement à respecter dans le monde viticole ?
Le Président de la République a appelé tous les Français à rester confinés chez eux pour endiguer l’épidémie de Covid-19. Pour…
[Coronavirus] Dois-je fermer mon caveau de dégustation ?
(Mis à jour le 17 mars) La posture a adopter sur le caveau de vente est floue. L'administration estime qu'il peut être ouvert,…
Pour Hubert Gerber, viticulteur en Alsace, les avantages de la viticulture de conservation des sols sont nombreux. © X. Delbecque
Retour sur 10 ans de non-labour
Dans le Bas-Rhin, Hubert Gerber conduit ses vignes en semis direct et en non-labour. C’est pour lui moins de travail et la…
gestion d'une exploitation
[ Covid-19 ] Quelles mesures de soutien activer pour son entreprise viti-vinicole ?
Le gouvernement a mis en place des mesures d’urgence, dont certaines vont s’appliquer pendant plusieurs mois. Le point sur ces…
[Covid-19] La MSA rappelle les mesures sanitaires pour pouvoir travailler dans l’agriculture en se protégeant contre le coronavirus

Si le ministre de l'agriculture appelle les citoyens à venir travailler dans les champs malgré le confinement, ce n'est pas…

[Covid-19] Un vigneron élabore du gel hydroalcoolique à partir de ses eaux-de-vie
Face à la pénurie de gel hydroalcoolique utilisé pour limiter l'expansion du coronavirus, Mark Karazs, propriétaire du domaine…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole