Aller au contenu principal

Recéper pour anticiper les maladies du bois

Un consultant australien propose un protocole de renouvellement du cep, pour lutter contre les maladies du bois. Une technique étudiée en cognaçais.

Préparer un deuxième tronc permet d'anticiper la coupe de l'ancien quand l'esca apparaît.
© R. Smart

TTR, pour « Timely Trunk Renewal », tel est le credo de Richard Smart. Ce consultant australien a imaginé un protocole pour éviter la baisse de rendement des parcelles sujettes aux maladies du bois. Le principe est simple : recéper systématiquement les pieds présentant des symptômes foliaires. Mais pour éviter d’impacter la production, il propose d’anticiper ce recépage en gardant un gourmand depuis la base, une ou plusieurs années à l’avance. Ainsi, lorsque vient le moment de couper la zone altérée pour garder une partie plus saine, le nouveau pied est déjà formé.

Dans le cognaçais, une parcelle d’ugni blanc en cordon haut d’une vingtaine d’années, déjà fortement touchée par l’esca, a été conduite de la sorte. « Nous observons ainsi un taux de reprise plus élevé qu’avec un recépage classique, de l’ordre de 95 %, informe Vincent Dumot, ingénieur à la station viticole du BNIC. Et dès la deuxième année, nous retrouvons les rendements. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

À l'avenir le choix du porte-greffe pourrait être fait en fonction de son influence sur le pH et l'acidité du moût. © P. Cronenberger
Le porte-greffe de la vigne influence l’acidité des moûts
Des chercheurs australiens ont évalué l’effet du porte-greffe sur l’absorption du potassium. Tous ne sont pas égaux, ce qui joue…
Les amibes sont des micro-organismes unicellulaires. L'une d'elle, Willaertia magna, pourrait bientôt devenir une substance active de lutte contre le mildiou, aux vues de résultats au champ prometteurs. © Amoéba
Essais prometteurs pour un nouveau produit antimildiou de biocontrôle en vigne
Un biofongicide à base d’amibe, en test au champ depuis l’an dernier, a confirmé en 2020 son efficacité contre le mildiou. De…
[ Coronavirus ] Pas de Vinitech-Sifel au parc des expositions de Bordeaux en 2020
Les trop nombreuses incertitudes liées à la situation sanitaire et économique mondiale ont contraint les organisateurs du…
Les bennes à vendange peuvent faire partie intégrante de la chaîne de tri, en plus d'assurer le transport. © Gimbre
Le transport de la vendange au service de la qualité
Les vignerons ont mis un point d’honneur à s’équiper de machines à vendanger et de matériels de chai dernier cri pour maintenir…
Le moût blanc de noir macère pendant une dizaine de jours sur des marcs rouges issus de vinifications classiques servant à élaborer des cuvées structurées.   © Domaine Zusslin
Un vin rouge fait (presque) comme un blanc
Un domaine alsacien propose une cuvée de pinot noir élaborée à partir d’un blanc de noir repassé sur des marcs de rouges…
Recevoir une retraite de chef d'exploitation tout en continuant de diriger son entreprise viticole est possible dans le cadre d'une Société par actions simplifiée (SAS).  © P. Cronenberger
Cumuler retraite et direction de son exploitation
La Société par actions simplifiée (SAS) permet de continuer à diriger son entreprise viticole tout en recevant une retraite de…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole