Aller au contenu principal

Vigne : la passion de la vigne et du vin. Actualité sur la viticulture, l’œnologie, l'équipement, dédié aux viticulteurs et aux

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Champagne
Quels moyens pour quelle communication ?

Communication collective ou promotion des marques de champagne : vignerons et négociants ne sont pas sur la même longueur d´onde. Et pour cause !


Le traditionnel rendez-vous champenois que constitue l´assemblée générale de l´AVC (Association viticole champenoise) a été l´occasion d´échanges à fleurets mouchetés entre Yves Bénard, président de l´Union des maisons de champagne et Philippe Feneuil, président du SGV (Syndicat général des vignerons). Pour le premier, le pessimisme en cette fin d´année 2001, l´emporte. Les ventes ont augmenté de 5 % en volume pour atteindre un total de 265 millions de bouteilles mais ce résultat, selon Yves Bénard, est annulé par une diminution des prix moyens de vente. « La tendance n´est pas bonne. » Pour redresser la barre, il faut revoir le niveau d´engagement en communication. « Nous devons regagner des points en notoriété, investir dans les réseaux de distribution et reprendre un esprit de conquête ». Ce qui ne passe pas selon lui par une campagne de publicité collective. « Parce que le champagne n´est pas une marque et que la pub nécessite des budgets de plusieurs millions d´euros ».
La rentabilité de la filière est trop faible. « Nous devons augmenter nos marges c´est à dire soit augmenter les prix de vente, soit baisser le prix de revient ». Reconnaissant qu´il n´est pas possible d´agir sur le premier volet, Yves Bénard propose « un pacte » aux vignerons . « Le négoce achète 200 millions de kilos de raisins. Que le négoce et la production dégagent un franc par kilo et on obtient 400 millions de francs à investir en communication. » Un calcul simple qui n´a pas pour autant convaincu le président des vignerons qui a, lui une vision beaucoup plus optimiste des choses : « tout ne va pas si mal que cela ».
Une campagne de promotion uniquement sur le marché américain
Même s´il partage le souci d´une revalorisation du produit champagne. « L´Union des maisons de champagne accepte le financement d´une campagne de promotion sur la défense de l´AOC mais seulement sur le marché américain et seulement pour deux ans. Ceci pour répondre à la demande de quelques maisons. C´est une vision à court terme dont nous ne voulons pas ». Pour Philippe Feneuil, la promotion collective, ça marche. « Champagne de vigneron (ndlr : marque initiée par le syndicat) est devenue une grande marque. Je suis d´accord pour associer cette grande marque aux autres grandes marques des maisons de champagne et communiquer ». Il n´y a plus qu´à attendre la réponse d´Yves Bénard...
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Vigne

Les plus lus

Vignette
[VIDEO] Innovation pulvé: l'injection directe arrive en viticulture
Le système de pulvérisation par injection directe Piix, en développement depuis plusieurs années, tourne cette année en routine…
Vignette
[VIDEO] Connaître l'état de sa vigne grâce à l'analyse foliaire par fluorimétrie
Connaissez-vous la fluorimétrie ? Cette méthode permet d'estimer le fonctionnement de la photosynthèse, et de déceler d'…
Vignette
Une cellule de crise dans l'Hérault pour recenser les dégâts dus à la canicule
La chambre d'agriculture de l'Hérault a mis en place un numéro d'urgence pour recenser les dégâts dans les vignes dus à la…
Vignette
Le futur conseil phyto encore dans le flou
Si l’ordonnance parue en avril dernier a acté la séparation capitalistique stricte entre la vente et le conseil des produits…
Vignette
Une certification environnementale requise pour revendiquer l'AOC corbières en 2024

C’est un engagement ferme et irrévocable que le syndicat de l’AOC corbières a pris lors de son dernier…

Vignette
Des nutriments pour doper les arômes
Une nouvelle génération de nutriments pour levures arrive sur le marché, annoncée comme capable de compenser les carences en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Vigne
Consultez les revues Réussir Vigne au format numérique sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters des filières viticole et vinicole